•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résumé de l'actualité du week-end

Une enquête complexe en vue à Ottawa après l'accident d'autobus mortel, arrivée très médiatisée d'une jeune réfugiée saoudienne à Toronto, neuvième journée de manifestation des gilets jaunes en France, la paralysie de l'État américain se prolonge. Résumé de l'actualité qui a marqué le week-end.

L'enquête sera longue à Ottawa

Des policiers en uniforme d'hiver devant un autobus accidentéLa police d'Ottawa sur la scène de l'accident d'autobus mortel d'OC Transpo à Westboro Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

La police d'Ottawa et les services d'enquête sont à pied d'oeuvre pour établir les circonstances de l'accident d'autobus survenu vendredi dans la capitale fédérale qui a fait 3 morts et 23 blessés. Les Forces armées canadiennes ont par ailleurs indiqué que certains de leurs membres étaient à bord de l'autobus à deux étages au moment de la collision avec l'auvent surplombant un arrêt.


La jeune réfugiée saoudienne débarque à Toronto

Rahaf Mohammed Al-Qunun accompagnée d'une autre femme à l'aéroportRahaf Mohammed Al-Qunun à son arrivée à l'aéroport Pearson. Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Rahaf Mohammed Al-Qunun, qui a obtenu le statut de réfugiée auprès des Nations unies après s'être barricadée dans une chambre d'hôtel de Bangkok, en Thaïlande, pour fuir les présumés abus de sa famille, est arrivée samedi à Toronto, après plusieurs journées d'intenses échanges diplomatiques pour trouver un pays pouvant l'accueillir. La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, était dans la Ville Reine pour accueillir la jeune femme, dans le cadre de ce qui pourrait devenir un mouvement, croient des experts.


9e journée de manifestation des gilets jaunes en France

Une foule marche avec des drapeaux français.Une manifestation des gilets jaunes près de l'Arc de Triomphe à Paris, samedi Photo : Reuters / Christian Hartmann

La France a de nouveau été le théâtre de manifestations, y compris à Paris, pour l'« Acte IX » du mouvement des gilets jaunes. Largement pacifiques, ces manifestations ont malgré tout donné lieu à des heurts parfois violents entre contestataires et forces de l'ordre. Des journalistes ont aussi été pris à partie par des manifestants. Dimanche, le président Emmanuel Macron a adressé une lettre aux Français où il invite au dialogue dans le cadre d'un processus de consultation publique qui doit débuter prochainement.


Explosion mortelle dans une boulangerie de Paris

L'explosion qui a touché samedi une boulangerie du IXe arrondissement de Paris est liée à une fuite de gaz. L'explosion qui a touché samedi une boulangerie du IXe arrondissement de Paris est liée à une fuite de gaz. Photo : Getty Images / CARL LABROSSE

À Paris, toujours, une fuite de gaz survenue dans une boulangerie du 9e arrondissement a provoqué une puissante explosion qui a fait quatre morts, samedi, dont deux pompiers, une ressortissante espagnole et une femme de 28 ans dont le corps n'a été retrouvé que dimanche dans les décombres. L'accident a suscité des questionnements sur l'état du réseau de distribution de gaz dans la capitale française.


Les États-Unis toujours partiellement paralysés

Des manifestants tendent des pancartes devant la Maison-Blanche. On peut lire « Real people, real consequences » entre autres,Beaucoup d'employés fédéraux ont dû se tourner vers des organismes de bienfaisance ou ont lancé des collectes de dons pour boucler leur fin de mois. Photo : The Associated Press / Andrew Harnik

La paralysie budgétaire se poursuit chez nos voisins du Sud, alors que républicains et démocrates ne parviennent toujours pas à s'entendre sur un plan pour financer le quart des administrations, ce qui contraint 800 000 fonctionnaires au chômage technique. Le sénateur républicain Lindsey Graham propose de rouvrir le gouvernement « pendant deux ou trois semaines » pour parvenir à un accord.


Bonne semaine!

Société