•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un sénateur républicain propose de suspendre la paralysie de l’État américain

Le sénateur Lindsey Graham
Le sénateur républicain Lindsey Graham après son déjeuner avec Donald Trump à la Maison-Blanche, le 30 décembre 2018 Photo: The Associated Press / Pablo Martinez Monsivais
Reuters

Un sénateur républicain proche de Donald Trump, Lindsey Graham, déclare être favorable à une reprise momentanée des activités du gouvernement fédéral, qui en est à son 23e jour de paralysie partielle, afin de permettre des négociations sur un accord budgétaire susceptible de satisfaire aux exigences du président sur la sécurité aux frontières.

Les élus démocrates au Congrès refusent d'inscrire dans le cadre d'une législation le déblocage de 5,7 milliards de dollars américains destinés au financement de la construction d'un mur antimigrants à la frontière américano-mexicaine, promesse phare de Donald Trump durant la campagne de 2016.

Les démocrates refusent en outre toute nouvelle négociation tant que le gouvernement, à l'arrêt partiel depuis le 22 décembre, ne reprendra ses activités. La paralysie des administrations fédérales en cours est la plus longue qu'aient connue les États-Unis.

Lindsey Graham, qui préside la commission judiciaire du Sénat, a déclaré avoir demandé dimanche à Donald Trump de rouvrir le gouvernement pour une durée limitée afin de permettre une reprise des négociations budgétaires.

Si aucun progrès n'est constaté, a ajouté Lindsey Graham, le président Trump pourrait alors proclamer un état d'urgence national afin d'obtenir le financement nécessaire à son mur – une idée qui n'est pas au goût de certains républicains.

« Avant qu'il renonce à l'option législative – et je crois que nous en sommes pratiquement là –, je demande que le gouvernement soit rouvert pour une durée limitée, par exemple trois semaines, pour voir si nous ne pouvons pas obtenir un accord », a dit le sénateur républicain sur la chaîne Fox News.

Huit cent mille employés fédéraux sont au chômage technique aux États-Unis du fait de la paralysie partielle et certains services du gouvernement sont à l'arrêt. Donald Trump continue d'imputer cette impasse aux démocrates.

« Je suis à la Maison-Blanche et j'attends. Les démocrates sont partout sauf à Washington, alors que les gens attendent d'être payés. Et ils s'amusent et ne discutent même pas! », a tweeté dimanche le président américain.

Donald Trump, président des États-Unis

Politique américaine

International