•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De retour à Gatineau, un champion de boxe birmane veut inspirer les jeunes

Le champion du monde de boxe birmane, Dave Leduc, devant des amateurs d'arts martiaux dans un gymnase.
Le champion du monde de boxe birmane, Dave Leduc, s'adresse à des amateurs d'arts martiaux au Gym Patenaude, de Gatineau. Photo: Radio-Canada / Kim Vallière

Après un long périple en Birmanie, Dave Leduc est finalement de retour à la maison. Le champion de lethwei vient d'entreprendre une tournée nord-américaine qui l'a mené dans sa ville natale. Il y donnait un séminaire d'arts martiaux, samedi.

Pour le boxeur, c'était l'occasion de retrouver l'endroit où il a découvert sa passion : le Gym Patenaude de Gatineau.

L'énergie est incroyable ici , dit-il en souriant. C'est le fun d'avoir une belle gang comme ça.

Le sportif est visiblement populaire auprès des amateurs d'arts martiaux de la région.

Le champion du monde de boxe birmane, Dave Leduc, devant des amateurs d'arts martiaux dans un gymnase.Le champion du monde de boxe birmane, Dave Leduc, s'adresse à des amateurs d'arts martiaux au Gym Patenaude, de Gatineau. Photo : Radio-Canada / Kim Vallière

Samedi après-midi, ils étaient des dizaines rassemblés dans le dojo pour rencontrer le champion - plusieurs l'ont même applaudi à son arrivée. Au menu du séminaire : un bref cours théorique et quelques échauffements, avant de passer au combat.

C'est vraiment ma passion. Je veux faire ça toute ma vie.

Dave Leduc, champion de boxe birmane

Ce qui nous différencie des autres sports, c'est qu'on a droit aux coups de tête et que c'est à mains nues, explique Dave Leduc. On va endurcir les poings, on va endurcir les poignets, on va endurcir le cou, parce que c'est ce qui permet de donner des bons coups de tête.

Une discipline méconnue

Le lethwei est reconnu comme l'un des sports les plus violents au monde. La seule façon de l'emporter est par knock-out. Le combattant assommé dispose aussi d'une pause de deux minutes pour reprendre ses esprits après une mise hors de combat.

Peu populaire au sein du grand public, le lethwei est surtout connu pour sa brutalité. C'est d'ailleurs pour faire découvrir la culture et la mentalité du sport que Dave Leduc a voulu entreprendre sa tournée et devenir un ambassadeur du sport.

Je fais des séminaires dans toutes les grandes villes aux États-Unis et au Canada, explique-t-il. Sur son itinéraire : Gatineau, Montréal, Toronto, Halifax, mais aussi Las Vegas et Denver.

Ça ne sera pas de tout repos, avoue le boxeur.

Avec les informations de Kim Vallière

Ottawa-Gatineau

Boxe