•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté de Bridlewood sous le choc après l'accident d'autobus

Réal Backaund répond aux questions d'une journaliste, dehors, devant un bâtiment, en hiver.
Réal Backaund, un père de famille de Bridlewood Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Deux jours après l'accident d'autobus qui a coûté la vie à 3 personnes et fait 23 blessés à Ottawa, beaucoup sont encore sous le choc dans le secteur de Bridlewood. C'est là que se rendait l'autobus du circuit 269 impliqué dans la collision.

Dans les rues de ce quartier de Kanata, la nouvelle est sur toutes les lèvres.

Réal Backaund, un père de famille, est resté de longues heures sans nouvelles de sa fille, qui emprunte chaque jour le circuit d'autobus 269 pour se rendre au centre-ville. Il a fini par la retrouver grâce aux réseaux sociaux, mais l'événement l'a tout de même secoué.

J'étais vraiment content que ma fille était en sécurité. Mais tu penses à toutes les familles qui sont affectées, et ça t'affecte toi.

Réal Backaund, père de famille

Pour Doug Duff, un autre résident de Bridlewood, il est difficile de penser que certains de ses voisins sont peut-être touchés directement par l'accident survenu vendredi.

C'est choquant, je pense à mes voisins qui prennent cet autobus tous les jours pour aller au travail. Ce sont des nouvelles éprouvantes, a-t-il confié.

Le Service de police d'Ottawa n'a pas encore révélé l'identité des trois personnes qui ont perdu la vie dans l'accident, et peu d'informations circulent au sujet des blessés.

Le président de l'association communautaire de Bridlewood, Mark Kozlowski, a tenu à rappeler que son regroupement de résidents était prêt à épauler toutes les personnes touchées, de près ou de loin, par l'accident de la station Westboro.

C'est une situation très tragique.

Mark Kozlowski, président de l'association communautaire de Bridlewood

Santé publique Ottawa invite toute personne touchée émotionnellement par la tragédie à appeler la ligne de crise en santé mentale, au 613 722-6914.

Avec les informations de Florence Ngué-No et de CBC

Ottawa-Gatineau

Accident de la route