•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un lancer du marteau plus sécuritaire à Sherbrooke

Le marteau est une grosse boule ronde entourée de cordes.
Le marteau utilisé dans le cadre du lancer du marteau dans un stade couvert pèse 35 lb. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Toutes les précautions ont été prises ce weekend à la Rencontre d'athlétisme du Vert & Or pour éviter qu'un spectateur ne soit blessé durant les compétitions.

L’an dernier, trois athlètes ont été blessés – dont l’un gravement - par un marteau qui a dévié de sa trajectoire durant le Championnat provincial d'athlétisme universitaire. Ils étaient, au moment de l’accident, tous accoudés à la barrière de sécurité pour observer un lanceur de marteau de l’Université Laval à l’œuvre.

Cette année, cependant, le périmètre a été redessiné et est maintenant plus large. Les officiels sont aussi responsables de gérer la cage des lanceurs.

L’ensemble des universités canadiennes était très à l’affût et très empathique aussi à ce qui nous était arrivé. Présentement, on a des installations qui sont très, très, très sécuritaires, assure l’entraîneur du Vert & Or en athlétisme, Luc Lafrance.

Parmi les changements : le périmètre du lancer du marteau a été élargi. On voit aussi qu'il est maintenant en angle. La compétition se déroulait au centre sportif de l'Université de Sherbrooke. Parmi les changements : le périmètre du lancer du marteau a été élargi. Photo : Radio-Canada

Samir Aber, lanceur de marteau qui a terminé premier aux compétitions samedi, est du même avis.

Juste le fait qu’ils aient tassé les clôtures, changé l’angle et toutes les mesures qu’ils ont prises, juste le fait que ce soit les officiels qui s’occupent d’ouvrir et de fermer les cages, ça montre vraiment qu’il y a un intérêt pour ça et c’est vraiment l’fun, peut-il témoigner.

Samir Aber, athlète du Vert & Or à l'Université de Sherbrooke, en entrevueSamir Aber, athlète du Vert & Or à l'Université de Sherbrooke Photo : Radio-Canada

C’est le frère de Samir, Yassine, qui avait été le gravement blessé l’an dernier. Ce dernier avait subi une commotion cérébrale et une fracture au visage.

Estrie

Athlétisme