•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme est abattu par la police de Winnipeg

Du ruban jaune de la police entoure un terrain sur une rue enneigée.

La police était encore sur la scène de la fusillade samedi à 12 h 00.

Photo : Radio-Canada / Alana Cole

Radio-Canada

Un homme a été abattu par la police de Winnipeg vendredi soir dans le quartier du West end. C'est la deuxième fois en autant de jours qu'un policier municipal en fonction fait usage de son arme.

Le tout a commencé vers 19 h 50 quand des policiers en patrouille dans le secteur de la rue Maryland et de l’avenue Sargent ont remarqué un homme qui se comportait de manière suspecte.

À l’approche des policiers, l’homme a pris la fuite avant que les agents ne le rattrapent dans un terrain vague non loin. Ce dernier a brandi une arme et les policiers ont tiré plusieurs coups de feu. Ils ont alors pratiqué la réanimation cardiorespiratoire sur le suspect.

Il a été hospitalisé dans un état critique avant de mourir. La rue Sherbrooke a été fermée à la circulation et la police demeurait sur le terrain samedi matin.

Peu de détails

L’Unité d’enquête indépendante a ouvert une enquête.

Ainsi, le porte-parole de la police Jay Murray indique ne pas être en mesure de fournir des détails sur le type d’arme brandi par le suspect, et qu’elle n’est pas en mesure de préciser quels comportements ont mené la police à approcher l’homme.

« C’est une tragédie pour toutes les personnes concernées, pour les agents de police qui ont été forcés à utiliser de la force mortelle, mais il y a aussi un homme qui a perdu la vie hier, ce n’est pas une bonne situation. C’est une tragédie à la fois pour les agents, et cette personne, » dit-il.

Nous ne choisissons pas d’utiliser la force mortelle, c’est le suspect qui dicte si oui non nous utilisons la force mortelle.

Jay Murray, porte-parole, police de Winnipeg

La fusillade de vendredi était la deuxième en 48 heures pour la police de la capitale manitobaine.

Mercredi soir, au moins un policier a tiré avec une arme à feu alors qu'il tentait d'arrêter un véhicule en train de percuter volontairement des autopatrouilles avant de prendre la fuite à toute vitesse. Deux hommes et une femme ont été arrêtés par la suite, dont un homme blessé par balle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Forces de l'ordre

Justice et faits divers