•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa et la Saskatchewan s'entendent sur l'abandon de l'électricité au charbon

Justin Trudeau se tient sur un podium, devant un lutrin sur lequel est écrit, en français et en anglais : «Libérer le potentiel énergétique du Canada»

Le premier ministre Justin Trudeau a profité d'une annonce d'investissement dans la production d'électricité par la géothermie pour annoncer la conclusion d'une entente sur le retrait progressif des usines de production d'électricité au charbon en Saskatchewan.

Photo : La Presse canadienne / Mark Taylor

La Presse canadienne

La Saskatchewan et Ottawa ont conclu un accord en vertu duquel la province doit fermer la plupart de ses centrales au charbon d'ici 2030, selon le premier ministre Justin Trudeau.

Le premier ministre Trudeau insiste sur l'importance d'éliminer progressivement le charbon en tant que source d'énergie en raison de la pollution qu'il crée.

Les travailleurs de cette industrie ne seront toutefois pas abandonnés à leur sort, précise-t-il, affirmant qu'un programme de soutien fait partie intégrante de l'entente.

Justin Trudeau a fait cette déclaration vendredi, à la suite d'une autre annonce au sujet d'un projet de géothermie.

Cet accord finalisé en décembre doit être officialisé par les gouvernements fédéral et provincial au terme d'une période de consultation publique de 60 jours.

Réduction des émissions

La Saskatchewan a accepté de limiter ses émissions liées au secteur de l'électricité à 33,5 mégatonnes cette année et de ne pas dépasser 64,5 mégatonnes entre 2025 et 2029.

La province s'est également engagée à ce qu'au moins 40 % de sa production d'électricité provienne de sources d'énergie non émettrices d'ici 2030.

L'une des centrales au charbon, celle de Boundary Dam, près d'Estevan, sera autorisée à demeurer en activité après 2030, car elle est équipée d'un système de captage et de stockage du carbone.

La province a aussi tenté, en vain, d’obtenir le maintien de la centrale de Shand jusqu'à la fin de son espérance de vie, en 2042.

Selon le ministre saskatchewanais de l'Environnement, Dustin Duncan, l'entente permettra à la société d'État SaskPower de mieux planifier son avenir. Il a ajouté que des crédits de performance pourraient être générés dans certaines installations.

Investissement dans l’énergie géothermique

Vendredi, le premier ministre Trudeau a également annoncé l'octroi d'une somme de 25,6 millions de dollars pour une installation géothermique située près d'Estevan. Il s'agirait de la première du genre au pays.

Les installations de DEEP Earth Energy Production devraient produire suffisamment d'électricité pour alimenter environ 5000 foyers.

Saskatchewan

Politique fédérale