•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget discrétionnaire : Christine Labrie invite les citoyens à voter pour leurs projets préférés

La députée de Sherbrooke, Christine Labrie.
La députée de Sherbrooke, Christine Labrie Photo: Radio-Canada

La députée de Sherbrooke pour Québec solidaire, Christine Labrie, veut rendre son fonds discrétionnaire d'élue plus transparent. Les citoyens pourront voter pour leurs projets préférés, une initiative accessible aux organismes à but non lucratif.

On va lancer minimalement deux fois par année un appel de projets où les organismes vont pouvoir soumettre des propositions qui seront soumises au vote auprès des citoyens, donc ils vont choisir eux-mêmes comment les fonds vont être utilisés, a expliqué Christine Labrie.

L'enveloppe pour ce premier appel est de 25 000 $, et les demandes soumises doivent être fixées être entre 500 $ et 3000 $. Il peut donc y avoir jusqu'à une vingtaine de projets retenus.

Tous les députés ont droit à une enveloppe annuelle dans le cadre du programme de soutien à l'action bénévole, un fonds qui représente environ 80 000 $ à Sherbrooke. De cette somme, il reste pour l'année financière en cours 36 000 $, dont 25 000 $ seront versés dans le Fonds d'investissement citoyen.

Christine Labrie garde une partie de son enveloppe discrétionnaire, notamment pour les projets en bas de 500$. Ceux-ci ne seront donc pas soumis au vote.

Je ne présente pas cela comme une solution pour pallier le sous-financement du milieu communautaire, ce n’est pas ça du tout. D’ailleurs ce ne sont pas des fonds supplémentaires, c’est une utilisation différente d’un programme qui existait déjà, a clarifié la députée.

Je veux permettre aux citoyens de se réapproprier du pouvoir sur ce qui se passe ici à Sherbrooke, parce que la démocratie ne devrait pas se passer seulement aux quatre ans.

Christine Labrie, députée solidaire de Sherbrooke

Seuls les citoyens habitant la circonscription pourront choisir de faire part de leurs préférences.

Les organismes ont jusqu'au 8 février pour soumettre leur projet.

Estrie

Politique provinciale