•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adolescent tué par une balle perdue en janvier 2018 : la police dévoile plus de détails

Un homme devant un VUS rouge vin.
Le sergent Mike Heard, responsable de l'enquête, devant un véhicule Pontiac Montana rouge. Les policiers croient que ce VUS a eu un rôle à jouer dans la fusillade. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un an après la fusillade qui a coûté la vie d'un adolescent de 15 ans, atteint par une balle perdue à Vancouver, de nouveaux détails ont été dévoilés sur l'enquête visant à trouver le coupable. Pour le moment, les policiers n'ont procédé à aucune arrestation dans cette affaire.

Le 13 janvier 2018, Alfred Wong a été atteint par une balle perdue aux alentours des rues Broadway et Ontario. L'adolescent de 15 ans était en voiture avec ses parents lorsqu'un échange de tirs a débuté dans le secteur où ils circulaient.

L'homme qui a ouvert le feu, Kevin Whiteside, âgé de 23 ans, a aussi perdu la vie dans cette fusillade.

Les enquêteurs croient qu’il cherchait à tuer un autre homme, Matthew Navas-Ridas, qui se trouvait dans un restaurant ce soir-là.

Alors que Matthew Navas-Rivas quittait le restaurant, une autre personne, qui n'a pas été identifiée par les enquêteurs, aurait tiré des coups de feu.

L'échange de tirs a entraîné à la mort du jeune Alfred Wong et de Kevin Whiteside.

Les policiers précisent que Matthew Navas-Ridas n'était pas armé et n’a pas été blessé le soir du 13 janvier 2018. Il a toutefois été assassiné quelques mois plus tard, à Vancouver.

D’après la police, Matthew Navas-Rivas et Kevin Whiteside étaient tous deux impliqués dans des activités criminelles.

Deux véhicules liés à l’affaire

L'enquête du Service de police de Vancouver a mené à la saisie d'un véhicule Pontiac Montana rouge, qui aurait eu un rôle à jouer dans la fusillade.

Les enquêteurs ont également publié une vidéo, dans laquelle on aperçoit une camionnette foncée tournant sur la scène du crime. Ils souhaitent parler avec les occupants de ce véhicule.

Ils demandent également l'aide du public pour faire progresser l'enquête.

Colombie-Britannique et Yukon

Forces de l'ordre