•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une francophone parmi les artistes de la soirée LUGO à Saskatoon

Plusieurs mains se touchent.
L'installation interactive Handshack invite les gens à aller à la rencontre d'inconnus grâce au toucher seulement. Photo: Radio-Canada / Olivier Ferapie
Rose Nantel

Le musée d'art contemporain de Saskatoon, le Remai Modern, sera l'hôte de l'événement LUGO, au cours duquel l'installation interactive d'une artiste francophone de la province, Marites Corino, sera présentée pour la toute première fois.

La fête de l’art LUGO, qui célèbre ses 9 ans, se tiendra pour la seconde fois au musée Remai Modern samedi soir. Les visiteurs seront invités à explorer et plonger dans un univers expérimental où la musique, la poésie, la danse et le cinéma se réuniront l’espace d’une soirée.

L'événement est également une collecte de fonds pour le musée d'art de Saskatoon.

Un rendez-vous à l’aveugle pour les mains

C’est dans le cadre de cet événement que l’installation interactive de l'artiste Marites Corino, intitulée Handshack, se tiendra dès 20 h.

L'artiste explique que la technologie occupe parfois une trop grande place dans notre vie et qu'elle réduit les chances d'entrer en contact physique. Inspirée par la poignée de main qui officialise bien souvent les rencontres, Marites Corino invite les gens à aller à la rencontre d’inconnus, mais seulement à l’aide du toucher.

Un commentaire que j’ai eu des premiers participants, c’est que c’est une expérience intense et inoubliable parce qu’après, vous allez voir ou sentir le monde différemment, a expliqué l'artiste.

Les yeux bandés et les mains nues, Handshack propose une connexion humaine et des conversations tactiles composées de chorégraphies spontanées.

Marites Carino, Saskatchewanaise

Saskatchewanaise d’origine puis montréalaise d’adoption, Marites Carino se dit très excitée de présenter ce projet artistique non seulement dans sa province natale, mais également à ses proches qui sont restés dans les Prairies.

J’ai hâte de montrer mon travail à Saskatoon parce que c’est une première mondiale pour le Handshack. J’ai hâte de montrer ça à ma famille et mes amis parce que j’ai grandi ici et c’est vraiment spécial d’avoir cette occasion. Je remercie le musée, c’est formidable.

Avec un parcours en danse puis en journalisme, Marites Carino combine deux de ses passions dans son art, soit la danse et le cinéma.

Handshack est présenté le samedi 12 janvier, dès 20 h dans le cadre de l’événement LUGO au musée Remai Modern de Saskatoon.

Saskatchewan

Arts visuels