•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jimmy Bouchard plaide coupable de tentative de meurtre

Un homme sourit à la caméra.
Jimmy Bouchard est originaire de Saint-Stanislas au Lac-Saint-Jean. Photo: Facebook

Au troisième jour de son procès, l'homme originaire de Saint-Stanislas a plaidé coupable de tous les chefs d'accusation pour avoir tenté de tuer son ex-conjointe.

Jimmy Bouchard a plaidé coupable à cinq chefs d'accusation, dont celui de possession d'explosifs en vue de commettre un crime. En cour, il a avoué avoir demandé à une personne, qui était finalement un policier en civil, de tuer son ex-conjointe.

De nombreux amis de Jimmy Bouchard ont témoigné pour expliquer les efforts de l’accusé pour assassiner la mère de son garçon dans le but d’avoir la garde unique de l’enfant.

La procureure des poursuites criminelles et pénales, Nicole Ouellet, explique que le fait que l'accusé plaide coupable démontre qu'il y avait une preuve hors de tout doute raisonnable de sa culpabilité.

On a démontré toutes les circonstances entourant les infractions y compris les circonstances aggravantes qui nous [serviront] lors de la représentation sur la peine, précise Nicole Ouellet.

L'avocat de Jimmy Bouchard, Louis Belliard, affirme que le procès aura quand même servi à évaluer le véritable danger que représente son client.

Ces trois jours de procès, ce n’est pas pour savoir s’il est coupable, c’est plutôt de savoir à quel point il est méchant et dangereux et combien de prison de plus ça va lui prendre pour comprendre que tu ne tires pas ta femme.

Louis Belliard, avocat de la défense

Plusieurs années d'emprisonnement

La procureure de la Couronne confirme que Jimmy Bouchard s'expose à une peine importante.

Juste la possession d’explosifs est une peine importante donc, accumulée à ça, l’infraction de comploter afin de commettre une infraction criminelle qui n’est pas commise on pense à une peine importante dans un contexte de garde d’enfant et de violence familiale, précise Nicole Ouellet.

Jimmy Bouchard aurait fabriqué des explosifs pour tenter de mener son plan à exécution avant d'envisager de trouver un tueur à gages.

L'un de ses amis l’a par la suite dénoncé, ce qui a permis à des agents d’infiltration de la Sûreté du Québec de procéder à son arrestation en 2016, avant qu’il ne passe à l’acte.

Saguenay–Lac-St-Jean

Procès et poursuites