•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des livres audio pour l’auteur Jacques Côté

Photo: getty images/istockphoto / Lobro78
Anne-Josée Cameron

L'acteur Guy Nadon prête sa voix aux romans de Jacques Côté, dont la série des enquêtes de l'inspecteur Duval devient une série de livres audio.

L'écrivain de Québec Jacques Côté a contacté le comédien Guy Nadon il y a quelque temps afin de lui proposer d'être la voix qui porterait ses mots aux auditeurs.

L'écrivain Jacques CôtéL'écrivain Jacques Côté Photo : Jacques Côté

« Je lui ai écrit sans trop d'espoir, se souvient-il. Je me disais : "il est bien trop occupé, il ne voudra jamais". »

Quelle n'a pas été sa surprise quand l'artiste lui a répondu par l'affirmative.

« J'ai toujours eu comme but d'être un acteur utile et comme c'était de la littérature québécoise, j'ai tout de suite dit oui », affirme Guy Nadon qui a à cœur de promouvoir la culture francophone en Amérique du Nord.

Travail colossal

Une décision qui ravit Jacques Côté, bien conscient qu'une telle entreprise demande énormément de travail de la part de Guy Nadon pour livrer 11 heures d’enregistrement.

« Il doit lire l'histoire, rendre les dialogues avec leurs nuances. C'est énormément de travail en amont avant d'enregistrer le livre, souligne Jacques Côté. Il y a des personnages, des accents, diverses classes sociales, de l'action, de l'érotisme, on est dans le roman policier. »

Nébulosité croissante en fin de journée

Le comédien Guy NadonLe comédien Guy Nadon Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Le premier des romans de la série des Daniel Duval que narre l'acteur de Montréal s'intitule Nébulosité croissante en fin de journée. Il s'agit d'une enquête policière menée par l'enquêteur Duval et son partenaire Louis Harel.

En 1976, à Québec, un jeune criminel connu sous le nom de « H » tente de reprendre le droit chemin, mais les choses ne se passeront pas comme prévu. Humilié, le jeune décide de se venger et sème la terreur dans la Vieille Capitale en tirant au hasard sur des automobilistes.

C'est avec plaisir que Guy Nadon s'est inséré dans l'univers du roman.

Une page du texte de Jacques Côté, annotée par Guy Nadon en prévision de l'enregistrement.Une page du texte de Jacques Côté, annotée par Guy Nadon en prévision de l'enregistrement. Photo : Radio-Canada / Guy Nadon

« C'est un univers glauque avec des personnages absolument tarés, remarquables dans le sens le plus banal du mot, raconte le comédien. Certains n'ont aucun sens de la dignité humaine. C'est très amusant à faire. Et puis, il y a bien sur Daniel Duval, un enquêteur, amoureux de sa femme, intelligent, qui adore le jazz. »

D'ailleurs Guy Nadon, mentionne en riant que cet amour du jazz rallonge son temps de travail.

« Jacques Côté fait souvent allusion à des pièces musicales de jazz, du vieux jazz des années 40 ou 50 et c'est un jazz pour lequel j'ai beaucoup d'affection. Mais, je me rends compte qu’il en connaît beaucoup plus que moi. Des fois, il parle de Johnny Hodges avec Billy Strayhorn et là, je n'arrête pas d'aller sur internet pour écouter les pièces dont il parle dans son livre. C'est bien agréable et ça me prend du temps. »

Le comédien amorce en janvier l’enregistrement du second livre de la série.

Québec

Livres