•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le promoteur contourne le moratoire sur les triplex à Westboro, selon les résidents

Une maison en brique.
Actuellement, une maison unifamiliale est située au 514, avenue Roosevelt à Ottawa. Photo: Radio-Canada / Robyn Miller
Radio-Canada

Des résidents du quartier Westboro à Ottawa se mobilisent pour dénoncer le plan d'un promoteur qui, selon eux, souhaite contourner le moratoire temporaire sur les triplex dans le quartier en proposant deux immeubles qui pourraient en fait abriter plus d'unités résidentielles que prévu.

Les résidents disent que le plan de l'entreprise Falsetto Homes, qui est propriétaire du terrain situé au 514, avenue Roosevelt, ne correspond pas aux normes du quartier.

Le terrain existant serait divisé en deux, et deux longues maisons jumelées seraient séparées par une entrée commune avec stationnement à l'arrière.

Le zonage de la Ville permet également au propriétaire de construire un logement secondaire dans chaque moitié de chaque construction, ce qui pourrait représenter huit unités résidentielles.

Le promoteur n'enfreint aucune règle, mais John Cruise, qui habite en face de la propriété, dit que c'est décevant.

John Cruise répond aux questions.John Cruise habite en face du 514, avenue Roosevelt, où un promoteur prévoit construire deux maisons jumelées qui pourraient contenir huit unités résidentielles. Photo : Radio-Canada / Robyn Miller

C'est le double sur le double, explique M. Cruise. Il s'agit en fait de bâtir des immeubles à logements où il y a déjà un moratoire sur les triplex.

En octobre, la Ville a approuvé un règlement de contrôle provisoire pour empêcher le même constructeur de bâtir deux triplex au même endroit.

Le conseiller Jeff Leiper a présenté le règlement, le qualifiant de « surdensification ».

Élargir le moratoire

M. Leiper affirme qu'il parle avec les conseillers municipaux pour voir si le règlement peut être étendu.

Ma mise en garde aux résidents est que si nous gelons un autre type de bâtiment, les promoteurs trouveront probablement quelque chose pour contourner le règlement, dit M. Leiper.

Le quartier va se densifier. Il y aura plus d'unités là où il n'y en avait peut-être qu'une ou deux auparavant, soutient-il.

Cela va continuer, mais il y a certains problèmes qui se posent en ce qui concerne la préservation des arbres et la façon dont le stationnement fonctionne dans les rues, problèmes qu'il nous faut régler, ajoute M. Leiper.

Les résidents épuisés

Selon Eric Milligan, qui habite le quartier, les résidents ne sont pas contre la densification, mais l'ajout de huit unités résidentielles là où il y a actuellement une maison familiale n'a aucun sens.

C'est vraiment stressant. Les gens du quartier Westboro sont vraiment bouleversés, affirme M. Milligan.

Nous avons apprécié ce que la Ville a fait avec le règlement de contrôle intérimaire. C'est vraiment bouleversant que quelqu'un semble avoir trouvé un moyen de contourner ça.

Avec les informations de Robyn Miller

Ottawa-Gatineau

Politique municipale