•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’écrasement mortel de Sechelt a de multiples causes

La carcasse d'un avion monomoteur à quatre places gît parmi des arbres.
Le pilote, un autre homme, une adolescente et un garçon de quatre ans étaient à bord de ce Piper PA-28-140. Photo: BST

Un avion qui transportait quatre membres d'une même famille s'était écrasé dans un bois de la côte Sunshine en juillet dernier, tuant le pilote. Le Bureau de la sécurité des transports (BST) vient de rendre son rapport sur les causes de l'accident.

Les enquêteurs du BST ont identifié au moins cinq facteurs qui ont réduit les performances de l’appareil :

  • L'aéronef a décollé par vent arrière, ce qui augmentait la distance requise pour décoller
  • La piste d'où l'aéronef a décollé présente une pente ascendante de 1 %
  • La masse de l'aéronef était à peu près égale à la masse brute maximale
  • La densité-altitude au moment approximatif de l'accident était d'environ 1500 pieds au-dessus du niveau de la mer, réduisant les performances du moteur et de l'hélice
  • L'aéronef pourrait avoir rencontré des turbulences et des courants descendants au-dessus du ruisseau Chapman

Le BST précise que le pilote était certifié et qualifié pour le vol et que rien n’indique que la fatigue a été un facteur dans l'événement à l'étude.

Le pilote avait emmené avec lui un autre homme, une adolescente et un garçon de quatre ans à bord d’un avion monomoteur à quatre places Piper PA-28-140 vers 14 h, le 5 juillet 2018.

Trente secondes après le décollage, l’avion avait heurté un arbre et s’était écrasé. Le pilote était mort, mais les trois passagers avaient pu s’extirper de la carcasse de l’avion et appeler les secours.

Le BST rappelle que son rôle n'est pas de déterminer qui est responsable, mais d'éviter qu'un tel accident se reproduise. Le rapport recommande que les pilotes restent attentifs aux variations des facteurs pouvant jouer sur la performance de leur aéronef.

Colombie-Britannique et Yukon

Accidents et catastrophes