•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle souche de tuberculose bovine apparaît au Canada

Des vaches brunes et blanches ont de la neige sur le dos.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a identifié quatre vaches atteintes de la tuberculose bovine dans une ferme dans l'intérieur de la Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

La souche de tuberculose bovine trouvée chez une vache britanno-colombienne, l'automne dernier, n'avait jamais été détectée au Canada ni aux États-Unis auparavant, affirme le vétérinaire en chef du Canada.

« Cette souche n’est pas liée aux cas de tuberculose bovine détectés dans le passé en Alberta, en Colombie-Britannique ou ailleurs au Canada », dit ce dernier, Jaspinder Komal, dans un communiqué publié mercredi.

Il ajoute que la majorité des animaux qui se trouvaient dans la ferme, dans l’intérieur sud de la Colombie-Britannique, où le cas de tuberculose bovine a été détecté ont été testés.

M. Komal précise que quatre cas ont été trouvés dans le troupeau, dont la première vache qui a été déclarée positive. L'animal a été abattu en octobre dernier.

Selon l’Agence d’inspection des aliments du Canada (ACIA), les animaux ne sont pas entrés dans la filière alimentaire et ne présentent pas de risques pour la santé humaine.

La tuberculose bovine peut être transmise aux humains et provoquer des problèmes semblables à la tuberculose, selon l’ACIA. Toutefois les risques de transmission sont faibles, d’après l’agence.

L'ACIA dit que la maladie peut toucher les humains qui boivent du lait non pasteurisé d’un animal infecté, qui inhalent la bactérie ou qui sont en contact avec une blessure d’un animal malade.

Une enquête se poursuit.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Animaux