•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les priorités du Barreau de l'Abitibi-Témiscamingue en 2019

Palais de justice de Rouyn-Noranda.

Des travaux sont nécessaires au palais de justice de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Émilie Parent-Bouchard

Piel Côté

Le Barreau de l'Abitibi-Témiscamingue veut faire progresser le dossier des rénovations du palais de justice de Rouyn-Noranda. Selon le bâtonnier de la région, Me Pascal Jolicoeur, l'infrastructure a besoin d'une mise à jour.

Un comité travaille actuellement dans le but de mettre à jour l'efficacité et la sécurité du palais de justice.

Toujours en 2019, M. Jolicoeur tient à améliorer l'accès à la justice dans le Nord. Pascal Jolicoeur estime que les Autochtones doivent avoir les mêmes droits que tous les autres Québécois en matière de justice.

L'ancienne bâtonnière de l'Abitibi-Témiscamingue, Me Nathalie Pelletier, tenait aussi à ce que les femmes puissent avoir une détention appropriée dans la région. Un dossier que l'actuel bâtonnier suit de près.

C'est très peu commode de les garder à Amos, donc il y a des transports qui sont faits de façon régulière pour les retourner dans les autres centres de détention. Évidemment, oui, c'est une priorité. Il avait déjà été discuté d'utiliser l'ancien centre de détention pour, entre autres, les peines de détention de fin de semaine et pour la détention de clientèle féminine.

Abitibi–Témiscamingue

Système juridique