•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le théâtre des Gros Becs dévoile son projet à la caserne Dalhousie

Esquisse du bâtiment sur la rue Dalhousie

Concept d'architecture du nouveau théâtre des Gros Becs par l'équipe SBTA INC + Delort & Brochu, Architectes S.E.N.C.R.L

Photo : Théâtre jeunesse Les Gros Becs

Jean-François Nadeau

Le théâtre jeunesse des Gros Becs a présenté le concept pour la construction de sa nouvelle salle de spectacles qui verra le jour à la caserne Dalhousie. C'est l'équipe formée de la firme STBA Inc. et des architectes Delort et Brochu qui a remporté le concours d'architecture.

Le jury a opté pour ce projet en raison de la mise en valeur de l'aspect patrimonial de l'immeuble.

« C'est un élément signalétique extrêmement important dans le Vieux-Québec. On voulait que la proposition soit un vrai écrin à la caserne patrimoniale. On voulait aussi que ce soit accueillant, chaleureux et ouvert. Un théâtre qui ouvre l'imaginaire », affirme le directeur général des Gros Becs et membre du jury, Jean-Philippe Joubert.

Esquisse de la devanture du théâtre sur la rue Dalhousie

Esquisse de la devanture du nouveau théâtre des Gros Becs par l'équipe SBTA INC + Delort & Brochu, Architectes S.E.N.C.R.L

Photo : Théâtre jeunesse Les Gros Becs

Le projet prévoit une salle à l’italienne d’environ 350 places. Une autre salle, multifonctionnelle, servira entre autres à la diffusion des spectacles pour les plus petits. Un foyer permettra aussi d'accueillir et d’offrir les services appropriés à tous les publics.

Esquisse de la salle du nouveau théâtre des Gros Becs par l'équipe SBTA INC + Delort & Brochu, Architectes S.E.N.C.R.L

Esquisse de la salle du nouveau théâtre des Gros Becs par l'équipe SBTA INC + Delort & Brochu, Architectes S.E.N.C.R.L

Photo : Théâtre jeunesse Les Gros Becs

« Il y a un bel accueil pour le public. Il y a un bon rapport scène-salle. Il y a de bonnes infrastructures pour présenter de bons spectacles. Au-delà d'être beau, c'est aussi un théâtre qui va bien marcher », ajoute Jean-Phlippe Joubert.

Les membres du jury ont également consulté un comité de trois enfants, avant de choisir le concept gagnant.

« On nous a demandé de donner notre opinion sur les projets, de trouver des points positifs et négatifs. Il fallait mettre en valeur la caserne, donner envie de faire et d'écouter du théâtre », raconte Philomène Robitaille, 8 ans, une des enfants consultés.

Un budget de 18,9 millions de dollars a été alloué pour la réalisation du projet. Le gouvernement du Québec et la Ville de Québec y accordent respectivement des subventions de 11,5 millions  et 1,8 million de dollars. Une campagne de financement a aussi été lancée pour amasser les sommes manquantes. Les travaux devraient débuter durant l'hiver 2020 pour se terminer à l'automne 2021.

Le jury du concours d’architecture avait reçu quinze candidatures, desquelles il avait sélectionné les quatre finalistes.

Les Gros Becs occupent à presque pleine capacité une salle désuète sur la rue Saint-Jean depuis 2002.

Québec

Architecture