•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La circulation reprend dans l'Est-du-Québec

Des automobiles circulent dans la tempête au centre-ville de Matane.
Matane reprend vie après la tempête. Photo: Radio-Canada / Jean-François Deschênes
Jean-François Deschênes

Les vents et les précipitations abondantes ont paralysé les activités durant plusieurs heures jeudi matin, en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent. En début d'après-midi, les automobilistes peuvent circuler plus librement, mais les autorités leur demandent d'être prudents parce que les routes sont très glissantes.

Les avertissements météo d'Environnement Canada qui couvraient la totalité de la région ont presque tous été suspendus en fin d’avant-midi. Il ne reste que les secteurs de Matane et de la Haute-Gaspésie, où Environnement Canada prévoit encore des conditions hivernales dangereuses.

Dans ce secteur de la Gaspésie, les rafales pourraient atteindre 60 km/h et seront accompagnées d'une dizaine de centimètres de neige.

Matinée difficile sur les routes

Aux premières lueurs de l’aube, les automobilistes ont eu la surprise de voir 400 kilomètres de route interdite à la circulation sur la rive sud du Saint-Laurent, soit de l’ouest de Rivière-du-Loup au Bas-Saint-Laurent jusqu'à Mont-Louis en Gaspésie.

Carte routière.Les routes ont été impraticables sur la rive sud du Saint-Laurent ce matin une bonne partie de l'avant-midi. Photo : Site internet de Transports Québec
Un camion de Transports Québec ferme la route à Matane. Le conducteur discute avec un automobiliste.La dernière section fermée de la route 132 a rouverte vers 10 h 30 jeudi matin. Il s'agit de la portion entre Matane et Mont-Louis. Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Écoles fermées et cours suspendus

La majorité des écoles de l’Est-du-Québec ont suspendu les cours ou carrément fermé les établissements.

La Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup au Bas-Saint-Laurent a décidé de rappeler les élèves en classe pour l’après-midi, au contraire de la Commission scolaire des Chic-Chocs en Gaspésie qui leur a donné congé pour la journée.

De nombreux bureaux gouvernementaux sont fermés et des organismes ont annulé leurs activités.

Un tracteur enlève de la neige dans un stationnement.Tôt ce matin, les déneigeurs enlevaient la neige à Gaspé. Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Transports paralysés

Les services de transports reprennent aussi peu à peu leur horaire habituel.

C’est le cas de la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout. Le sort s’acharne sur ce service qui avait repris mardi après trois semaines de suspension à cause d’un bris sur le F.-A.-Gauthier. La reprise du service n’aura duré qu’une journée, parce que la Société des traversiers du Québec aura été obligée de garder à quai le navire dès le lendemain à cause des mauvaises conditions météo.

Camion de Transports Québec bloque la route.L'Autoroute 20 a été fermée durant quelques heures ce matin. Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Les accumulations de neige ont été profitables pour certains coins de la péninsule. À Gaspé par exemple, le total des précipitations de neige atteindra une cinquantaine de centimètres, de quoi réjouir de nombreux skieurs.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Environnement