•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Red Deer est prête à accueillir les Jeux d’hiver du Canada

Don Iveson porte un flambeau, dehors. Il semble être en train de rire. Une petite foule habillée aux couleurs des Jeux du Canada le suit.

La flamme des Jeux du Canada est passée par Edmonton le 8 janvier, en chemin vers Red Deer. Le maire de la capitale, Don Iveson, a participé au relais.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Environ 20 000 amateurs de sport sont attendus à Red Deer dans moins d'un mois pour les Jeux d'hiver du Canada. Cette petite municipalité du centre de l'Alberta se prépare à accueillir en grande pompe cet événement qui serait le plus gros de son histoire, d'après les organisateurs.

Plus de 3500 athlètes, entraîneurs et agents prendront part à l’événement, dont plusieurs athlètes olympiques. En plus des 19 disciplines au programme entre le 15 février et le 3 mars, les visiteurs pourront profiter d’un éventail d’activités culturelles et artistiques.

Les organisateurs affirment que c’est le plus important évènement qui ne s’est jamais tenu à Red Deer, une petite ville de 100 000 personnes à mi-chemin entre Calgary et Edmonton. Ils s’attendent à des retombées économiques de plus de 132 millions de dollars.

Reg Warkentin, directeur des plaidoiries et des politiques à la Chambre de commerce de Red Deer, s’accorde pour dire que même si la ville a déjà accueilli plusieurs championnats importants, celui-ci les « éclipse tous en termes d’envergure ».

« Nos détaillants, nos hôtels et nos restaurants vont recevoir la part du lion de ces bénéfices », croit-il. « Nous sommes très heureux de recevoir un évènement de cette ampleur ».

De nouvelles infrastructures sportives

La Ville a obtenu un financement de 11 millions de dollars de la part d'Ottawa pour organiser l’évènement. Le budget total est estimé à 44 millions de dollars.Trois millions ont été utilisés pour améliorer les infrastructures sportives.

L’argent a notamment servi à améliorer les pistes de patinage de vitesse au Great Chief Park, ainsi que les pistes de ski au Light Park. Ce dernier a aussi reçu 1 million de dollars en dons privés, grâce auxquels il peut maintenant offrir quatre kilomètres de pistes de ski de fond bien éclairées, praticables même la nuit.

« Pendant les 10 dernières années, j’ai skié dans le noir, avec une lampe frontale, sur des sentiers étroits et tortueux », raconte Brian Johnson, directeur des parcours de course pour Nordic Skiing. « Maintenant, je peux skier sur des sentiers larges, modernes, sécuritaires et éclairés. C’est vraiment le jour et la nuit! »

Une troisième fois en Alberta

Les premiers Jeux du Canada se sont tenus à Québec en 1967. Ce sera la troisième fois qu’ils se dérouleront en Alberta. Lethbridge avait été hôte en 1975 et Grande Prairie en 1995.

C'est une tradition qui amène les provinces à compétitionner l’une contre l’autre dans un esprit de camaraderie, selon Lyn Radford, présidente des Jeux d’hiver du Canada 2019.

C’est une rivalité amicale. Tout le monde se réunit pour célébrer son appartenance au Canada.

Lyn Radford, présidente des Jeux d'hiver du Canada 2019

La flamme symbolique des jeux est partie d’Ottawa le 4 octobre. Elle sera relayée dans une cinquantaine de communautés au total avant d’arriver à Red Deer pour la cérémonie d’ouverture le 15 février.

Des passeports pour assister aux Jeux de Red Deer sont encore en vente.

Prix des passeports donnant accès à toutes les compétitions :

  • Adultes : 200 $
  • Jeunes et aînés : 160 $
  • Pour une famille de quatre : 500 $

Certaines compétitions, dont la plupart des courses de ski, seront cependant gratuites. C’est aussi le cas de plusieurs événements périphériques comme le Festival de musique et culture du 52° Nord.

Alberta

Compétitions sportives