•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme demande au chauffard qui l’a heurtée de donner des conférences avec elle

Gros plan du visage de Tina Adams.
Tina Adams a répondu aux questions des journalistes après l'audience. Photo: Radio-Canada / Charles Contant

Un homme a reçu une proposition surprenante de la part de la femme qu'il a frappée avec sa voiture à Hudson en 2015 alors qu'il conduisait avec des facultés affaiblies.

Tina Adams, qui a dû subir 19 opérations après la collision et qui a cru qu’elle ne marcherait plus jamais, a accepté les excuses de Jordan Taylor et lui a proposé qu’ils donnent ensemble des présentations sur leur expérience dans des écoles.

En juin dernier, Jordan Taylor a plaidé coupable à des accusations de conduite avec facultés affaiblies et de conduite avec facultés affaiblies ayant causé des blessures. C’est lors des audiences pour déterminer sa peine, mercredi au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, que Mme Adams lui a fait cette proposition.

Même si elle n’est pas complètement rétablie, la jeune femme de 24 ans est retournée aux études au Collège John Abbott, et elle s’entraîne en faisant du CrossFit. Elle a toutefois dû renoncer à son rêve de devenir policière.

« Mes premières années d’adulte m’ont été complètement enlevées. Ma vie ne sera jamais ce que j’attendais qu’elle soit », a-t-elle dit au juge.

Elle a indiqué avoir déjà fait des présentations dans des écoles pour parler de son expérience et de l’impact qu’avaient eu ses blessures sur sa vie. Elle a dit vouloir que Jordan Taylor le fasse avec elle dans l’avenir.

Offre acceptée

Jordan Taylor avec deux autres personnes dans un couloirJordan Taylor, au centre, à son entrée au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield Photo : CBC

Dans sa déclaration à la Cour, Jordan Taylor, qui a maintenant 26 ans, a dit être prêt à accepter cette proposition. Il a affirmé qu’il voulait depuis longtemps présenter ses excuses à Tina Adams, mais qu’on l’avait empêché de communiquer avec elle. Il a admis avoir fait une grosse erreur en conduisant ce jour-là et a affirmé que « cela allait continuer à le hanter ».

Les avocats de la défense et de la poursuite ont recommandé conjointement au juge Bernard St-Arnaud une peine de huit mois de prison suivie d’une année de probation, en plus de l’interdiction de conduire un véhicule pendant 15 mois et de l’interdiction de communiquer avec Tina Adams, sauf si elle lui demande de l'accompagner pour des présentations dans des écoles.

Le juge St-Arnaud devrait rendre sa décision à la fin du mois.

Avec des informations de Matt D’Amours, de CBC

Grand Montréal

Accident de la route