•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des températures plus douces cet hiver en Saskatchewan

Une rue enneigée à Cudworth en Saskatchewan.
Les conditions hivernales s'annoncent plus douces en 2019 en raison de la présence d'un phénomène El Niño de faible intensité Photo: Bernice Jungwirth et Ville de Cudworth

Même si les températures sont froides actuellement en Saskatchewan, elles demeureront supérieures à la normale cet hiver, prévoit Environnement Canada.

Selon le climatologue David Phillips, d'Environnement Canada, les prévisions hivernales pour 2019 annoncent des températures plus douces qu’à l’habitude pour toute la province.

Ces températures légèrement au-dessus des normales saisonnières s’expliquent par la présence d’un système El Niño de faible intensité.

Cela n’exclut pas la possibilité que des températures rigoureuses qui affluent de l'Arctique se posent sur les Prairies.

Cet hiver ressemble à celui de l’an dernier puisque des températures plus froides que la normale ont été enregistrées à l'automne. L’automne 2018 a d’ailleurs été le plus froid en près de 22 ans dans les Prairies, affirme David Phillips.

Une année 2018 froide en Saskatchewan

Bien que les températures des mois de décembre 2017 et janvier 2018 aient été légèrement supérieures à la normale, le mois de février a toutefois amené son lot de froid, qui s’est poursuivi jusqu’à l’arrivée du printemps.

En février 2018, les températures moyennes étaient d'environ six degrés inférieures à la normale à Regina et à Saskatoon.

Le 9 février, Regina avait déjà doublé sa moyenne mensuelle de jours froids, avec cinq jours sous la barre des -30°C.

Des gens à l'extérieur par temps froid.En 2018, la température hivernale a duré près de six mois dans les Prairies, selon David Phillips, une situation rare, même si elle n'est pas considérée comme anormale. Photo : CBC

« Ce fut un long hiver dans la plupart des régions du Canada et certainement en Saskatchewan », dit David Phillips. « Nous avons vu beaucoup plus de jours où les températures étaient inférieures à -20, mais ce qui était différent de l'année dernière, c'est que l'hiver a commencé presque en novembre et s'est poursuivi jusqu'en avril », poursuit le climatologue d'Environnement Canada.

Le mois de décembre a été doux, contrairement à la majeure partie de l’année. Plusieurs régions de la province ont enregistré une température moyenne plus froide.

Des conditions sèches sans précédent

L'année 2018 n'a pas connu que des températures inférieures à la moyenne. Les précipitations étaient également à la baisse.

Après les conditions de sécheresse de l'été 2017, le sud de la province n'a pas eu beaucoup de répit en 2018.

Selon Environnement Canada, Moose Jaw a connu sa quatrième année la plus sèche de l'histoire, avec seulement environ 230 millimètres de précipitations, alors que sa moyenne atteint 365 millimètres.

Saskatoon a connu sa deuxième année la plus sèche avec seulement 210 millimètres de précipitations. Regina était aussi bien en dessous de la normale, enregistrant seulement 60 % de ses précipitations annuelles typiques.

« Au cours des deux dernières années à Regina, il n’y a jamais eu deux années plus sèches dans le record historique qui remonte aux années 1880 », soutient David Phillips.

« Avec plus d'événements El Niño, les précipitations ont tendance à être plutôt basses. Cependant, les précipitations que vous obtenez de ces courants d'air du Pacifique ont tendance à avoir plus de contenu en eau », conclut le climatologue.

D'après les informations de Christy Climenhaga, CBC News

Saskatchewan

Conditions météorologiques