•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’auteur de L'Acadie perdue, Michel Roy, est décédé

Portrait de Michel Roy.
Michel Roy avait apporté un nouveau regard sur l'histoire acadienne dans ses écrits. Photo: Radio-Canada / Gracieuseté : Maison funéraire Lamarre et fils
Pierre-Philippe LeBlanc

L'écrivain et historien Michel Roy, connu pour son ouvrage L'Acadie perdue, est mort à l'âge de 84 ans.

Michel Roy était originaire de Pointe-Verte, au Nouveau-Brunswick, mais il vivait à Plantagenet, en Ontario.

Il est décédé paisiblement entouré de membres de sa famille le vendredi 28 décembre 2018, peut-on lire dans l’avis de décès publié par la Maison funéraire Lamarre & Fils, en Ontario.

Son essai L’Acadie perdue, publié en 1978, a fait du bruit à l’époque, rappelle l’historien Maurice Basque, conseiller scientifique à l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton.

Dans beaucoup de milieux [L’Acadie perdue] a créé l’effet d’une bombe. C’est la première fois qu’un historien acadien critique de façon très sévère l’histoire telle qu’elle était présentée depuis des générations, souligne Maurice Basque.

Auparavant, explique M. Basque, l’Acadie était parfois présentée comme étant providentielle, protégée par la Vierge, ou victime de la Déportation.

Michel Roy était près des pêcheurs du nord du Nouveau-Brunswick et il a apporté un regard nouveau sur l’histoire acadienne.

Il voyait plutôt dans l’histoire beaucoup d’exploiteurs du peuple acadien qui avaient mis en quelque sorte des bâtons dans les roues à son développement. Il reprochait beaucoup au clergé d’avoir encouragé les Acadiens à rentrer dans les terres, à coloniser, à créer de nouvelles paroisses comme Acadieville, Paquetville, Saint-Isidore, au lieu d’essayer de créer de vraies villes à majorité acadienne, explique Maurice Basque.

Il a été vraiment applaudi par les uns, beaucoup critiqué par les autres. [...] Une chose est certaine : après Michel Roy, on ne pouvait plus regarder l’histoire de l’Acadie de la même façon.

Maurice Basque, historien, conseiller scientifique à l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton

Lorsque Michel Roy a publié son essai, le Parti acadien proposait la création d’une province acadienne au Nouveau-Brunswick, et il commençait à être question d’un référendum au Québec.

Il va donc proposer aux Acadiens du Nouveau-Brunswick, surtout à ceux du nord, soit d’émigrer finalement au Québec, le Québec étant pour lui le seul avenir possible pour les Acadiens et les Acadiennes, indique Maurice Basque.

Michel Roy a aussi publié en 1981 un ouvrage intitulé L'Acadie, des origines à nos jours. Les deux livres ont été publiés par les Éditions Québec Amérique.

Nouveau-Brunswick

Histoire