•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assurance automobile : le gouvernement veut l’opinion des citoyens

À peine 20 % des Québécois lisent les documents de leurs assurances au complet.
En 2017, les Ontariens payaient leur assurance auto en moyenne 55 % plus cher que la moyenne au pays. Photo: iStock / yattaa
Radio-Canada

Le gouvernement ontarien lance un autre processus de consultation de la population. Cette fois-ci, il traite d'assurance automobile.

L’assurance automobile en Ontario est un sujet qui préoccupe les politiciens depuis plusieurs années. Le gouvernement précédent, dirigé par les libéraux de Kathleen Wynne, avait promis de réduire les primes d’assurance auto de 15 %, promesse qui n’a jamais été tenue.

Le processus de consultation est dominé par un sondage en ligne. Tout comme le sondage sur la gestion de la LCBO, critiqué par l’opposition, il est possible de le remplir de partout au monde. De plus, chaque répondant peut retourner répondre aux questions aussi souvent qu’il le désire.

En 2017, les Ontariens payaient leur assurance auto en moyenne 55 % plus cher que la moyenne au pays.

Assurances

Politique