•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les autobus de Charlottetown seront électriques d'ici 2020

Vue de devant d'un autobus de l'entreprise T3 stationné devant le centre commercial de la Confédération, dans le centre-ville de Charlottetown.
Les autobus actuellement en service à Charlottetown ont été pour la majorité achetés en 2016. Photo: Julien Lecacheur
Radio-Canada

Des autobus électriques, c'est peut-être pour très bientôt à Charlottetown. Le gouvernement fédéral, la province de l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que les municipalités de Charlottetown, de Stratford et de Cornwall financeront l'achat de 14 bus électriques. La mise en circulation est prévue pour 2020.

Un texte de Julien Lecacheur

Il est un peu plus de 11 h mardi mardi dans le centre-ville de Charlottetown quand un autobus de l'entreprise T3 s'arrête pour prendre des passagers. Une scène habituelle dans le paysage de la capitale insulaire, mais qui pourrait bien devenir chose du passé.

Les autobus roulant actuellement au diesel seront progressivement remplacés par des autobus électriques. Une excellente idée, selon Philip Brown, le maire de Charlottetown.

Je crois que c'est une bonne idée. L'autobus électrique est plus efficace que le pétrole. De plus, la pollution sonore est nettement moins importante.

Philip Brown, maire de Charlottetown
Philip Brown est debout dans la salle du conseil municipal de la ville de Charlottetown.Le maire de Charlottetown, Philip Brown se félicite que le projet d'acheter 18 nouveaux autobus, dont 14 électriques aille de l'avant. Photo : Julien Lecacheur

Un projet estimé à plus de 20 millions de dollars

Le projet en est un d'envergure. Au total, 18 nouveaux autobus, dont 14 électriques, seront commandés. En plus, un système de chargement des batteries ainsi que la construction d'un hangar pour accueillir les autobus feront partie du plan. Le budget total s'élèvera à 20,5 millions de dollars.

Le projet sera financé à 40 % par le gouvernement fédéral (7,8 millions de dollars), à 33 % par la province de l'Île-du-Prince-Édouard (6,5 millions de dollars) et à 27 % par la Ville de Charlottetown (6,1 millions de dollars).

Le maire de Charlottetown, Philip Brown, explique que ce projet sera rentable à long terme.

L'équipement d'un autobus électrique coûte plus cher au départ, mais après plusieurs années, les gains sur l'essence et sur la maintenance sont importants. C'est plus efficace que l'ancien système.

Philip Brown, maire de Charlottetown
Un passager monte dans un autobus de l'entreprise T3.Chaque autobus de l'entreprise T3 parcourt environ 15 000 kilomètres chaque année. Photo : Julien Lecacheur

De son côté, Mike Cassidy, le directeur de l'entreprise T3, se félicite de la décision prise par les différentes instances, c'est toujours bien de pouvoir renouveler régulièrement sa flotte de véhicule.Il souligne aussi l'importance du transport électrique et le leadership montré par les différentes instances.

Pouvons-nous être la province qui pourra se lever et crier haut et fort que nous souhaitons protéger notre environnement?

Mike Cassidy, président de Coach Atlantic Group
Mike Cassidy, le président de l'entreprise T3 est dans debout dans une rue du centre-ville de Charlottetown. Un autobus de l'entreprise est derrière lui de l'autre côté de la rue.Le président de l'entreprise T3, Mike Cassidy se félicite de voir les différentes instances aller de l'avant dans le projet de l'électrique. Photo : Julien Lecacheur

Une présentation remarquée en septembre

Le nouvel autobus électrique avait été présenté en septembre dernier. Pendant deux jours, usagers, politiciens et autres représentants des différentes institutions ont essayé ce nouveau moyen de transport. Les responsables de l'entreprise T3 ont pu aussi réaliser toutes sortes de tests pour s'assurer de sa compatibilité avec les circuits de Charlottetown. Au final, l'essai a été concluant.

Et selon Mike Cassidy, si les premières commandes sont envoyées d'ici le mois de février, les premiers autobus électriques devraient être en circulation au plus tôt d'ici la fin de l'année 2020.

Un autobus entièrement électrique du constructeur canadien New Flyer est à l'essai dans les rues de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.Un autobus entièrement électrique du constructeur canadien New Flyer est à l'essai dans les rues de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard. Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

Île-du-Prince-Édouard

Transport en commun