•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Saint-Honoré rejette les accusations de Michel Potvin

Bruno Tremblay en entrevue
Le maire de Saint-Honoré, Bruno Tremblay Photo: Radio-Canada

Le maire de Saint-Honoré, Bruno Tremblay, se défend de profiter des services de la Ville de Saguenay comme le prétendait le conseiller municipal Michel Potvin mardi.

Michel Potvin derrière un microLe conseiller municipal de Saguenay Michel Potvin en studio Photo : Radio-Canada

Le président de la commission des finances de Saguenay affirmait que la municipalité voisine profitait des services et des infrastructures de la grande ville, ce qui permettait de réduire les taxes et de vendre les terrains moins cher à ses citoyens.

En entrevue à l’émission Y’a des matins, Bruno Tremblay a catégoriquement rejeté ces accusations.

Le maire affirme au contraire que c'est Saguenay qui profite de la proximité des citoyens de Saint-Honoré, eux qui dépensent des milliers de dollars dans la capitale régionale.

C’est 95 millions de dollars par année en retombées économiques, seulement [les gens] de Saint-Honoré qui dépensent à Saguenay.

Bruno Tremblay, maire de Saint-Honoré
Des résidences de Saint-Honoré.Des résidences de Saint-Honoré. Photo : Radio-Canada

Bruno Tremblay affirme comprendre la colère des citoyens de Laterrière qui ont fortement dénoncé la hausse du compte de taxes lors d’une rencontre d’information lundi.

Le maire de Saint-Honoré laisse entendre que Saguenay n'a pas investi suffisamment à Laterrière pour offrir des services aux citoyens.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale