•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Hergé, créateur de Tintin, de la Belgique au Québec

    Judith Jasmin animant les bras croisées sur un pupitre devant une mortaise illustrant les personnages de Tintin et Milou.

    Le personnage de Tintin fascine. Animée par Judith Jasmin, l'émission Premier plan du 27 juin 1962 lui est consacrée. Illustration : @Hergé/Moulinsart

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Le 10 janvier 1929, le personnage de Tintin apparaît pour la première fois dans le quotidien bruxellois Le Vingtième siècle sous la plume du dessinateur belge Hergé. C'était il y a 90 ans. Nos archives témoignent de l'engouement de ce côté-ci de l'Atlantique pour les aventures du reporter mondialement célèbre.

    Les bandes dessinées de Tintin paraissent d’abord dans le supplément jeunesse du journal Le Vingtième siècle.

    La première, Les aventures de Tintin, reporter du « Petit Vingtième », au pays des Soviets s’échelonne du 10 janvier 1929 au 8 mai 1930. Le succès est rapidement au rendez-vous.

    Dès septembre 1930, Hergé publie un premier album dont les 500 exemplaires sont précommandés.

    Premier plan, 27 juin 1962

    Hergé est donc un auteur bien établi lorsque la journaliste Judith Jasmin lui rend visite à son domaine dans les Ardennes brabançonnes.

    Ce long entretien avec le créateur de Tintin est diffusé à l’émission Premier plan du 27 juin 1962.

    La vente des albums Tintin dépasse alors 10 millions d'exemplaires dans le monde.

    Georges Rémi, de son vrai nom, y raconte la généalogie de son héros qu’il a imaginé au moment où il était un jeune scout.

    Quand j’étais gosse, je me racontais des histoires à moi-même. Et pour ne pas les oublier, j’en faisais des strips dans mes cahiers ce qui me valait parfois des réprimandes sévères de mes professeurs.

    Georges Rémi, dit Hergé

    Hergé estime l’abondant courrier qu’il reçoit de ses jeunes lecteurs qui lui soulignent parfois des erreurs visuelles remarquées d’une bande à l’autre.

    L’auteur aborde aussi les différentes traductions de ses bandes dessinées. De l’adaptation de Tintin en anglais, il préfère la version britannique à l’américaine!

    Au cours de cette visite privilégiée, on voit également le dessinateur belge au travail, esquissant une planche qui raconte des « aventures de gitans et de bijoux ».

    De quel album peut-il donc s'agir?

    Premier plan, 27 juin 1962

    L’émission Premier plan du 27 juin 1962 est consacrée au personnage de Tintin.

    Belges ou canadiens, les enfants sont partout les mêmes, c’est-à-dire désarmants!

    La journaliste Judith Jasmin

    Dans ce second extrait, de jeunes amateurs québécois s’expriment sur leurs aventures préférées de Tintin.

    Le personnage de Milou semble tout aussi apprécié que celui de son propriétaire. « Milou je l’aime bien », affirme une fillette. « Parfois, il sauve Tintin, même très souvent. Des fois il rate son coup, mais ça ne fait rien, je l’aime quand même! »

    1962 est une année phare pour Tintin au Canada.

    Publicité de journal indiquant l'horaire de l'émission dans un cadre très travaillé.

    Publicité pour le feuilleton radiophonique des Aventures de Tintin.

    Photo : Radio-Canada

    Le 15 octobre 1962 commencent Les Aventures de Tintin à Radio-Canada. Ce feuilleton diffusé sur la chaîne radio CBF s’adresse « aux jeunes de 7 à 77 ans ». Chaque semaine, du lundi au samedi, une nouvelle aventure est présentée dans une version radiophonique. La première est Tintin au Tibet, avec Jean Besré dans le rôle du reporter belge.

    Tintin et Hergé auront aussi droit à de nombreuses expositions au Canada. Pour le 50e anniversaire du personnage, le Musée des beaux-arts de Montréal présente le Musée imaginaire de Tintin.

    Téléjeans, 20 septembre 1980

    L’animateur Jacques Lemieux parcourt cette exposition pour l’émission Téléjeans du 20 septembre 1980. Les visiteurs y découvrent avec grand enthousiasme des artefacts qui apparaissent dans bandes dessinées de Tintin.

    De passage au Québec, l’assistant d’Hergé, Bob De Moor, parle du travail nécessaire à la conception d'une aventure de Tintin. Il donne aussi quelques indices sur le prochain album en préparation. L'action de ce dernier se tiendrait dans le milieu de l’art contemporain.

    Tintin et l’Alph-Art est l’aventure inachevée de son auteur Hergé.

    Georges Remi alias Hergé meurt le 3 mars 1983 sans pouvoir boucler cet album.

    L’auteur belge ne pourra ainsi faire suite à un autre souhait exprimé par ces jeunes Québécois à la fin de ce reportage : publier un album de Tintin au Québec…

    Encore plus de nos archives




    Archives

    Arts