•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents des zones à haut risque d'inondation seront couverts au Manitoba

Des maisons et chemins inondés
La région de Saint-Laurent, au Manitoba, inondée en 2011 Photo: Radio-Canada / John Bronevitch

Le risque d'inondation est une réalité pour bon nombre de Manitobains chaque année. Or une nouvelle police d'assurance est désormais disponible dans la province ainsi qu'au Québec. Les personnes vivant dans des zones à haut risque d'inondation pourront avoir l'esprit plus tranquille en décidant de s'assurer, ce qui n'était pas possible auparavant.

Le programme d'assurance, proposé par la compagnie Co-operators, comprend une couverture pour type d'inondation, allant des crus de rivières ou de lac, des précipitations extrêmes jusqu'aux refoulements d'égout.

« Jusqu'à maintenant, je peux vous dire qu’on a au moins 250 000 Canadiens qui ont cette protection et on croit que ce sera aussi très populaire au Manitoba parce qu'il y a un historique justement depuis les dernières années où il y a eu plusieurs inondations. On croit que ça va aller dans la même direction », indique Patrick Décarie, le vice-président de Co-operators.

Jusqu'en 2015, le Canada était le seul pays du G7 qui ne proposait pas de couverture complète en cas d'inondation alors qu'il s'agit du désastre naturel qui entraîne le plus de dégâts au pays.

L'assurance de Co-operators était disponible depuis 2015 en Alberta et depuis 2016 en Ontario. Désormais, elle l'est également dans les provinces du Manitoba et du Québec qui sont particulièrement touchées par les inondations. En 2016, les inondations au Québec avaient coûté au gouvernement provincial 156 millions de dollars.

Au Manitoba, le risque d'inondation réapparaît chaque printemps. La province a notamment été marquée par une inondation en 1997, qualifiée de « crue du siècle ».

« Certains avaient des assurances qui ont couvert les dégâts jusqu'à un certain point. Certaines personnes ont carrément perdu leur maison », se souvient Collin Dubois, un résident de Morris, au Manitoba.

La question est maintenant de savoir si les résidents qui en ont besoin vont se procurer cette assurance. Selon une étude de l'Université de Waterloo, 94 % des Canadiens qui se trouvent dans une zone à haut risque d'inondation ignorent se trouver dans une telle zone.

Seulement 30 % des Canadiens bénéficient d'une protection contre les inondations.

Pour savoir si l'on se trouve dans une zone à haut risque d'inondation, l'assureur Co-operators a développé un outil en prenant compte de plusieurs données.

« Nous avons été en mesure de travailler avec une firme externe pour développer des modèles très sophistiqués pour comprendre les données, l'élévation, le sol, les précipitations, les débits fluviaux, les structures et les contrôles gérés par les gouvernements », explique Patrick Décarie.

Pour les résidents qui se trouvent dans une zone à haut risque d'inondation, l'assurance coûtera plus cher. Ce sera à eux de décider s'ils estiment que cela est nécessaire.

Avec des informations de Rémi Authier et Pierre Verrière, ICI Manitoba.

Manitoba

Assurances