•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième ministre de l'Environnement pour le projet de Sayona Mining

Benoit Charette s'exprimant lors d'une conférence de presse.

Benoit Charette

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Lise Millette

Le premier ministre François Legault a annoncé la nomination de Benoit Charette au ministère de l'Environnement. Le nouveau venu a été rapidement questionné sur le projet de mine de lithium de Sayona Mining et sur ses intentions envers la minière.

Le nouveau ministre ne s'est pas avancé sur la question de soumettre le projet au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), en affirmant réserver ses commentaires pour plus tard.

Vous comprendrez que j'ai été assermenté il y a quelques minutes à peine. Ce sont des dossiers qui seront traités avec la plus grande attention et le plus rapidement possible; aussi, dans un avenir très rapproché je serai en mesure de vous répondre de manière précise à cette question-là, a affirmé le ministre.

Le projet d'exploitation de lithium porté par la minière Sayona est situé à proximité de l'esker Saint-Mathieu-Berry. De nombreux citoyens ont exprimé leur désaccord et leurs craintes de contamination de l'eau.

Benoit Charette est le troisième ministre de l'Environnement à se pencher sur le projet Authier de Sayona, après la ministre libérale Isabelle Melançon et sa prédécesseure caquiste, MarieChantal Chassé.

Abitibi–Témiscamingue

Politique provinciale