•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants appuient l'industrie pétrolière à Regina

des manifestants porte des pancartes sur lesquelles on peut lire en anglais: "J'aime le pétrole et le gaz, agissons"
« Construisez le pipeline », ont scandé les manifestants à Regina. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Environ 300 personnes se sont rassemblées devant le palais législatif à Regina en soutien au secteur des ressources naturelles pendant que le premier ministre, Scott Moe, prenait la parole pour dénoncer la politique environnementale d'Ottawa.

« Construisez le pipeline », scandaient mardi les participants, battus par un vent glacial. Parmi eux figuraient des travailleurs de l’industrie pétrolière et des camionneurs qui disent subir les impacts de la suspension d’importants projets d’oléoducs.

C’est le cas d’Énergie Est, abandonné l’an dernier, et Trans Mountain, bloqué par la Cour d’appel fédérale il y a quelques mois.

« Nous avons besoin de cet oléoduc. Sans cela, des milliers d’emplois seront perdus. Ces emplois sont essentiels pour mettre du beurre sur la table », se plaint Nathan James, mécanicien industriel.

Un tracteur du constructeur Brandt a même été observé près de la manifestation.

Un message clair

Le premier ministre, Scott Moe, a déclaré à la foule vouloir lancer un message clair et fort : « Nous vous avons entendu. Le gouvernement de la Saskatchewan vous a entendu et nous vous défendrons à chaque étape du chemin. Bientôt, tout le monde dans cette nation vous entendra ».

Il a critiqué Ottawa pour la taxe carbone qu'il impose et le projet loi C-69 qui est à l’étude au Sénat et qui révisera la façon dont le gouvernement fédéral approuve les projets énergétiques majeurs.

Le premier ministre a aussi déploré que le pays importe du pétrole alors que l’ouest du pays peine à écouler sa production pétrolière.

Le chef de l’opposition en Saskatchewan, Ryan Meili, qui participait aussi au rassemblement, dit vouloir appuyer les travailleurs du secteur des ressources naturelles.

Il plaide pour une régulation du secteur plus claire et déplore tous les reversements de décision que les projets de pipelines ont connus ces dernières années.

Ce rassemblement s'est déroulé à environ 48 heures de la visite du premier ministre Justin Trudeau dans la capitale provinciale.

Saskatchewan

Industrie pétrolière