•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

IBM présente le premier ordinateur quantique « commercial »

Une photo montrant l'ordinateur quantique Q System One d'IBM, un grand cube de verre contenant un cylindre chromé suspendu.
L'ordinateur quantique Q System One d'IBM est enfermé dans un grand cube de verre de 2,74 mètres de côté. Photo: IBM

La course à l'ère de l'informatique quantique a franchi une nouvelle étape mardi, avec le dévoilement par IBM du premier ordinateur quantique dit commercial.

L’ordinateur en question, baptisé Q System One, n’a rien à voir avec les ordinateurs classiques que l’on connaît. Il se présente sous la forme d’un énorme cube de verre de 2,74 mètres (9 pieds) de côté. Au centre, un cylindre chromé est suspendu à un bloc rectangulaire lumineux. L’arrière du cube contient les composantes électroniques servant à analyser les calculs quantiques.

Qu’est-ce qu’un ordinateur quantique?

Les ordinateurs quantiques promettent de révolutionner l’informatique grâce à leur puissance de calcul inégalée qui est des millions de fois supérieure à celle des ordinateurs classiques. Ils devraient notamment être utiles pour créer de nouveaux médicaments, simuler le fonctionnement de l’univers ou mieux prédire la météo.

La particularité de Q System One est qu’il s’agit d’un système tout-en-un conçu pour minimiser certains des principaux problèmes de l’informatique quantique. Pour fonctionner, ces appareils doivent en effet être maintenus à des températures proches du zéro absolu (-273,15 °C), être traversés par un courant électrique extrêmement stable et être à l’abri de toute vibration.

IBM, qui a choisi le Consumer Electronics Show de Las Vegas pour la présentation de ce produit hors du commun, présente Q System One comme un appareil à vocation commerciale. L’entreprise affirme que c’est la première fois que toutes les composantes d’un ordinateur quantique sont ainsi rassemblées sous une forme standardisée.

Rien n’indique toutefois qu’il sera vendu au grand public ou même à des chercheurs de sitôt. Un seul Q System One a été fabriqué jusqu’ici et IBM n’entend pas en construire d’autres pour l’instant. L’entreprise désire plutôt louer du temps d’utilisation à des scientifiques par le biais d’Internet, une pratique courante dans le domaine de l’informatique quantique, étant donné la rareté et la grande puissance des appareils.

IBM prétend que son nouvel ordinateur quantique est plus stable et facile à opérer que d'autres appareils du genre, ce qui devrait réduire la durée des pannes. Ces temps d’arrêt sont pour l’instant inévitables, puisqu’il est encore impossible de maintenir le fragile état quantique de ces ordinateurs de façon continue. IBM croit être en mesure de faire passer la durée des pannes de plusieurs jours à quelques heures seulement.

Avec les informations de The Verge, et Financial Times

Ordinateurs

Techno