•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le lave-glace en vrac en route vers le Saguenay-Lac-Saint-Jean

À côté d'une pompe à essence, une pompe à lave-glace qui utilise sensiblement le même procédé pour distribuer du lave-glace aux clients.

Une pompe à lave-glace, installée dans une station-service de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Simon Laganière

Catherine Paradis

Radio-Canada a appris que l'entreprise RL Énergies sera la première de la région à installer des pompes à lave-glace libre-service d'ici quelques mois.

Alors que près de 800 personnes ont déjà signé une pétition en faveur de pompes à lave-glace, la pétrolière régionale RL Énergies prend une fois de plus les devants dans la région.

On va installer des stations de lave-glace dans quatre sites : deux au Lac-Saint-Jean et deux au Saguenay.

Éric Larouche, président, RL Énergies

L’offre de lave-glace en vrac s’insère dans le virage vert que RL Énergies vient d’amorcer avec la mise en place de bornes de recharge électrique dans certaines stations-service.

Éric Larouche dans une station-service de RL Énergies.

Le président de RL Énergies, Éric Larouche, confirme l'achat de quatre pompes de remplissage de lave-glace.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

L’entreprise régionale investit donc 50 000 $ pour acheter quatre Station Lave-Glace de Cristal innovation, qui a déjà installé 22 pompes de remplissage ailleurs au Québec.

On commence par Laterrière, Chicoutimi-Nord, Alma et Saint-Félicien et ensuite on ira avec la demande. Dans notre réseau, nous avons une dizaine de sites pressentis, mentionne Éric Larouche.

La population nous parle et nous sommes à l’écoute des consommateurs. C’est aussi un geste d’affaires, donc on s’est assuré que ce soit rentable, ajoute le président.

Il prévoit économiser sur l’entreposage, le transport et la manutention des contenants vides.

En plus, RL Énergies entend devenir le fournisseur de lave-glace régional pour toutes les Stations Lave-glace qui pousseront au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des bidons de lave-glace entreposés près d'une fenêtre

Plus de 22 millions de bidons de lave-glace seraient utilisés chaque année au Québec.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Mission accomplie pour les militants

Cette première annonce de la pétrolière régionale est de la musique aux oreilles de Benoît Poiraudeau, qui vient de lancer une pétition pour demander aux entreprises de prendre le virage du lave-glace en vrac.

Je le vois comme une étincelle. Des gens étaient en réflexion et là ils ont vu qu’il y avait un intérêt de la part des consommateurs.

Benoît Poiraudeau, militant environnemental
Benoît Poiraudeau devant des bidons de lave-glace dans une station service.

Benoît Poiraudeau a recueilli près de 800 signatures de citoyens en faveur de pompes à lave-glace.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Ce que j’ai fait, ça n’a pas servi à rien, mon objectif est atteint. Bien sûr, il en faudrait partout, mais je suis persuadé que d’autres bannières vont emboîter le pas en voyant vers où on s’enligne, conclut M. Poiraudeau.

De son côté, Nutrinor confirme qu'elle planche sur un projet pilote de lave-glace en vrac qui sera mis en branle d'ici un an.

L’entreprise soutient qu'elle a besoin de plus de temps pour trouver le meilleur équilibre entre les affaires, l'expérience client et l'empreinte environnementale.

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires