•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Non, ce riz pakistanais n'est pas « infecté »

La publication Facebook contient une photo d'un sac de riz.
Capture d'écran de la fausse nouvelle qui circule. Photo: Capture d'écran - Facebook
Jeff Yates

CHRONIQUE - Malgré un avertissement relayé maintes fois sur Facebook à propos de la marque Dana, il n'y a présentement pas de riz pakistanais « infecté » en circulation au Canada.

« Ne pas acheter ce riz, il est contamminé. C'est un riz qui viens du Pakistan. Faite le circuler a tous vos amis et famille (sic) », met en garde une publication bourrée de fautes qui fait son chemin depuis quelques semaines sur Facebook. L'image montre un riz de la marque Dana. Elle a été partagée près de 15 000 fois sur le réseau social.

On voit une photo d'un sac de riz. L'emballage du riz est en Espagnol, comme l'ont fait remarquer plusieurs internautes. Photo : Capture d'écran - Facebook

Une simple recherche permet de voir que de nombreuses autres versions de cette histoire existent (Nouvelle fenêtre) aussi sur les réseaux sociaux.

Mais nul besoin de s'inquiéter : il s'agit d'une fausse information. L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) n'a émis aucun avertissement du genre. Aucun rappel de riz pakistanais « infecté » n'est en vigueur présentement, confirme Brian Naud, conseiller des relations aux médias à l'agence.

De toute façon, il est assez facile de voir que l'emballage du riz dans l'image qui accompagne la publication Facebook est en espagnol. « Arroz » veut dire « riz » en cette langue.

La fausse histoire du riz pakistanais a d'ailleurs été démentie dans plusieurs pays, dont au Chili, au Panama, en République dominicaine (Nouvelle fenêtre), en Jamaïque (Nouvelle fenêtre), au Sénégal, au Cameroun (Nouvelle fenêtre) et au Nigéria (Nouvelle fenêtre), entre autres.

Vous avez vu circuler une info douteuse, une photo louche ou une citation peu crédible? Envoyez-la-moi! Vous pouvez m'écrire un courriel ou me joindre sur Facebook ou Twitter.

Fausses nouvelles

Alimentation