•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hyundai dévoile un véhicule-robot sur 4 pattes

Cette voiture-robot est capable de grimper les escaliers.
Le concept de véhicule Elevate a été inauguré par le fabricant automobile coréen Hyundai. Photo: Hyundai
Agence France-Presse

Le constructeur sud-coréen Hyundai a présenté lundi un concept de véhicule à quatre pattes, mi-voiture mi-robot, capable non seulement de rouler, mais aussi de marcher et de ramper pour être utilisé sur des terrains escarpés lors de missions de sauvetage, par exemple.

« Et si une voiture conçue avec de la robotique pouvait réellement sauver des vies lors d'une catastrophe naturelle? » a indiqué John Suh, l'homme à la tête des projets futuristes du groupe, à l'occasion d'une présentation à la presse organisée à la veille de l'ouverture officielle du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, au Nevada.

Des jambes articulées à roulettes

Avec ses « jambes » articulées, l'Elevate peut « ainsi escalader une paroi d'un mètre et demi de hauteur, tout en maintenant les passagers ou le blessé complètement à l'horizontale », a expliqué David Byron, du cabinet de design Sundberg-Ferar (qui travaille avec Hyundai sur ce concept), en présentant sur scène une maquette animée.

Selon le constructeur automobile, il s'agit du « premier véhicule disposant de jambes articulées ».

Au bout des quatre pattes rétractables de la voiture-robot électrique se trouvent des roues permettant au véhicule de rouler de façon traditionnelle si besoin est, a ajouté M. Byron.

En ville ou sur la Lune

L'Elevate pourrait notamment servir d'ambulance pour aller chercher et transporter des blessés sur des terrains accidentés. Autre utilisation possible (par l'entremise de taxis Elevate) :  aller chercher les personnes à mobilité réduite jusque sur le palier de leur maison, et ce, en toute sécurité.

Ce véhicule, qui a des allures d'engin lunaire, pourrait aussi servir à explorer la Lune ou Mars, ont affirmé les dirigeants du projet.

Pour Daniel Hall, consultant spécialisé dans l'automobile au sein du cabinet AutoPacific, le concept est « intéressant » car même si, par exemple, « les militaires utilisent déjà des robots pour [chercher] des bombes », « le fait qu'il puisse escalader [des obstacles] dans certaines situations peut être utile ».

Pour Hyundai, il s'agit surtout de démontrer que, comme tous les constructeurs automobiles, ils sont présents dans les aspects innovants de la mobilité, a aussi expliqué M. Hall.

Robotique

Techno