•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier attaqué avec un tournevis dans le nord de la Nouvelle-Écosse

Une voiture de la Gendarmerie royale du Canada dans la neige.
Des policiers de la GRC s'étaient rendus à la Première Nation de Paq'tnkek, dimanche, à la suite d'une plainte. Photo: Radio-Canada

Un agent de la GRC a été légèrement blessé lors d'une intervention à la Première Nation de Paq'nkek, près d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse. Il a été attaqué par un adolescent armé d'un tournevis, selon la force policière.

Des policiers s’étaient rendus à une résidence de la communauté après avoir reçu une plainte, dimanche.

La personne qui faisait l’objet de la plainte, un adolescent de 15 ans, était déjà partie à l’arrivée des policiers.

L’un des agents est resté à la résidence pendant que deux autres partaient à sa recherche.

L’adolescent est revenu sur les entrefaites et a été empêché d’entrer dans la résidence par le policier présent. Il se serait alors emparé d’un tournevis et aurait tenté de poignarder le policier, selon la version policière. Les deux sont tombés au sol et pendant qu’ils luttaient, l’adolescent aurait continué à tenter de poignarder le gendarme et aurait même tenté de s’emparer de son arme de service.

Le policier a toutefois réussi à maîtriser le suspect. Ses collègues sont ensuite arrivés et ont aidé à le contrôler.

L’adolescent a été accusé de tentative de meurtre, d’agression armée, de voies de fait sur un agent de la paix et de résistance à l’arrestation, entre autres.

Le policier a subi des blessures mineures. Selon la GRC, son gilet pare-balles et ses vêtements d’hiver lui ont évité des blessures plus sérieuses.

Nouvelle-Écosse

Justice et faits divers