•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Candidature olympique : la province demandera un remboursement à Calgary

Un drapeau blanc paré des anneaux olympiques flotte devant la vasque de bronze où brûle la flamme olympique.
Calgary 2026 termine actuellement la rédaction de ses états financiers qui devront ensuite faire l’objet d’un audit indépendant, selon la province. Photo: Getty Images / Getty/Allsports UK
Radio-Canada

Le gouvernement de l'Alberta demandera à la Ville de Calgary de lui rembourser une part du budget du comité Calgary 2026. La province avait promis d'investir 10 millions de dollars afin de mettre sur pied la candidature olympique.

Au total, les trois ordres de gouvernement s’étaient engagés à offrir 30 millions de dollars au comité de candidature. Les Calgariens ont toutefois rejeté à 56 % l’idée d’accueillir les Olympiques lors du référendum du 13 novembre dernier.

La province confirme avoir versé 7 millions de dollars au comité de candidature. La dernière tranche de 3 millions de dollars devait être remise au comité une fois le dossier de candidature terminé.

Le gouvernement albertain dit maintenant s’attendre à récupérer une partie de son argent, puisque le comité n’a pas dépensé l’ensemble de son budget. Il demande que lui soit renvoyée un tiers des sommes restantes.

Le groupe Calgary 2026 finalise actuellement la rédaction de ses états financiers, qui devront ensuite faire l’objet d’un audit indépendant, selon la province. Celle-ci dit s’attendre à ce que le processus soit terminé d’ici le printemps.

Le gouvernement de l’Alberta avait également dépensé 2 millions de dollars dans l’organisation du référendum. La tenue de ce scrutin était une condition à la contribution future de 700 millions de dollars promise par le gouvernement Notley pour l’organisation des Jeux.

Stockholm et la candidature conjointe de Milan et Cortina d’Ampezzo, en Italie, sont encore dans la course en vue d’accueillir les Olympiques d’hiver de 2026.

Politique provinciale

Politique