•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en visite en Chine

Le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un, avec son épouse  Ri Sol-ju, passent en revue la garde d'honneur  avant de se rendre en Chine
Le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un, avec son épouse Ri Sol-ju, passent en revue la garde d'honneur avant de se rendre en Chine. Photo: Reuters / KCNA KCNA
Reuters

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un effectue une visite de quatre jours en Chine à l'invitation du président chinois Xi Jinping, ont rapporté mardi les agences de presse officielles chinoise et nord-coréenne.

Selon la presse officielle nord-coréenne, Kim Jong-un a quitté la Corée du Nord en train lundi après-midi en compagnie de sa femme Ri Sol-ju et de plusieurs hauts représentants de Pyongyang.

Cette visite, qui avait été rapportée plus tôt par les médias sud-coréens, a été confirmée par l'agence de presse Chine Nouvelle, laquelle a précisé que la visite de Kim Jong-un aurait lieu de lundi à jeudi.

Aucun des médias officiels des deux pays n'a donné de détails sur le programme de Kim ou sur le but de cette visite.

Citant une source au fait des relations intercoréennes, le journal sud-coréen Hankyoreh rapportait plus tôt que Kim Jong-un se rendait à Pékin afin d'y retrouver Xi Jinping pour un quatrième sommet bilatéral.

Kim Jong-un s'est rendu en Chine à trois reprises l'année dernière pour s'entretenir avec Xi Jinping, avant et après les sommets que le dirigeant nord-coréen a tenus, séparément, avec le président américain Donald Trump et le président sud-coréen Moon Jae-in.

De source diplomatique, on déclare que Xi Jinping se rendra sans doute prochainement en Corée du Nord. Il serait alors le premier dirigeant chinois à le faire depuis 2005.

Le journal sud-coréen Munhwa Ilbo a rapporté récemment que des responsables du département d'État américain avaient récemment rencontré à plusieurs reprises des responsables nord-coréens à Hanoï afin d'évoquer les préparatifs d'un nouveau sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un, ce qui laisse penser qu'il pourrait se tenir au Vietnam.

Le premier sommet Trump-Kim, le 12 juin dernier, avait eu pour cadre la cité-État de Singapour, où les deux dirigeants avaient conclu un accord en termes vagues sur une dénucléarisation future de la péninsule coréenne.

Politique internationale

International