•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Je préfère le corps des femmes jeunes » : l’écrivain Yann Moix sème la controverse en France

Yann Moix posant devant un rideau jaune.
L'auteur français Yann Moix. Photo: Reuters / Benoit Tessier
Radio-Canada

Les déclarations de l'auteur français Yann Moix à l'effet qu'il ne fréquentait que des femmes plus jeunes que lui ont jeté un froid dans la rentrée culturelle française. L'homme de 50 ans s'est dit « incapable » d'aimer les femmes de son âge, et a ajouté préférer les femmes asiatiques.

Interrogé pour l’édition française du magazine Marie Claire, Yann Moix a affirmé que les femmes de plus de 50 ans lui étaient invisibles. « Je préfère le corps des femmes jeunes, c’est tout. Point. Un corps de femme de 25 ans, c’est extraordinaire. Le corps d’une femme de 50 ans n’est pas extraordinaire du tout », a-t-il expliqué.

Ses propos, émis dans le contexte d’une tournée promotionnelle pour son dernier livre, ont suscité plusieurs réactions sur les réseaux sociaux. L’autrice Mona Chollet a notamment publié sur Twitter une photo d’un extrait de l’entrevue, qualifiant Moix de « triste sire ».

L’écrivain n’en est pas à ses premières frasques sur le corps des femmes. Il avait déjà soutenu que les femmes devenaient « usées » et qu’il avait besoin d’une femme « neuve ».

Dans son long entretien pour Marie Claire, il explique également « ne sortir qu’avec des Asiatiques [...]. Beaucoup de gens seraient incapables de vous l’avouer, car c’est du racialisme. C’est peut-être triste et réducteur pour les femmes avec qui je sors, mais le genre asiatique est suffisamment riche, large et infini pour que je n’en aie pas honte. »

Yann Moix a obtenu le prix Renaudot en 2013 pour son roman Naissance.

Avec les informations de Le Point, et The Guardian

Société

Arts