•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de retour au travail en vue à la Co-op de Saskatoon

Quatre hommes en habits hivernaux manifestent sur un trottoir, portant des dossards aux couleurs de leur syndicat.

Des travailleurs de la Co-op de Saskatoon, en grève depuis le 1er novembre, font du piquetage devant une station-service.

Photo : Radio-Canada / Jennifer Quesnel

Radio-Canada

Les employés de la Co-op de Saskatoon ont rejeté les dernières offres patronales lors d'un vote vendredi, entraînant la poursuite d'une grève qui dure depuis plus de deux mois.

Un communiqué de la coopérative indique que 60 % des syndiqués présents se sont prononcés contre l’entente.

« Nous sommes évidemment déçus du rejet de l’offre, mais nous voyons le vote comme un pas en avant vers la conclusion d’une entente », a commenté le directeur général de la Co-op de Saskatoon, Grant Wicks.

En grève contre une « clause orphelin »

Les syndiqués du local 1400 des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) ont voté en faveur d’une grève le 1er novembre pour s’opposer à l’inclusion, par leur employeur, d’une clause de disparité de traitement dans la nouvelle convention collective.

Selon cette proposition, les travailleurs actuels conserveraient leurs salaires et leurs avantages sociaux actuels, mais les nouveaux employés recevraient un traitement moindre à tous les points de vue.

Selon la coopérative, la dernière offre proposait des clauses de disparité différentes de la première.

CBC a tenté de joindre le syndicat, mais sans succès.

Saskatchewan

Emploi