•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incident à Dieppe : la GRC confirme avoir fait feu sur une femme

Des voitures de la GRC sont stationnées sur la scène.
Les enquêteurs de la GRC sur les lieux dimanche. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a confirmé dimanche qu'un de ses membres avait ouvert le feu sur une femme après une sortie de route à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, samedi après-midi.

Une Néo-Écossaise de 25 ans était toujours hospitalisée dimanche. On ne craint pas pour sa vie.

Samedi soir, la GRC rapportait que la femme avait ouvert le feu sur les premiers intervenants. Mais dimanche, le corps policier ne soutenait plus cette version.

Dans un communiqué publié dimanche après-midi, le corps policier indique qu’un membre de la GRC a fait feu sur l’occupante du véhicule ayant fait une sortie de route, après qu’elle eut agi de façon menaçante envers les premiers intervenants.

Les premiers répondants ont pensé que les menaces étaient des coups de feu, a indiqué à Radio-Canada le sergent Nick Arbour, porte-parole de la GRC au Nouveau-Brunswick. L’enquête se poursuit pour déterminer exactement ce qui s’est passé.

Une voiture, recouverte d'une bâche, se trouve au travers des arbres. Une voiture se trouve sur la scène. Photo : Radio-Canada

L’incident a débuté vers 14 h 25 samedi, lorsque des pompiers, des ambulanciers et des policiers se sont rendus sur les lieux d’une sortie de route sur le boulevard Adélard-Savoie, à Dieppe.

Aucun membre du public ou premier répondant n'a été blessé.

Enquête sur les actions des policiers

L’Équipe d'intervention en cas d'incident grave de la Nouvelle-Écosse (SiRT) enquête sur les actions des policiers au cours de cet incident. Il s’agit d’une équipe indépendante qui enquête sur les incidents graves ou de nature délicate mettant en cause la police. Elle est occasionnellement appelée à se pencher sur des événements survenus hors de la Nouvelle-Écosse.

La GRC poursuit de son côté son enquête sur l’incident.

Le boulevard Adélard-Savoie demeure fermé à la circulation dimanche entre le boulevard Ferdinand et l’avenue Aviation.

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers