•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Morts violentes à Fermont : la population sous le choc

Un camion des services d'urgence à Fermont

Plusieurs rues étaient fermées vendredi à Fermont.

Photo : Journal Le Trait d'union du Nord

Radio-Canada

Les résidents de Fermont sont sous le choc à la suite de la mort violente de deux personnes vendredi. Les inspecteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) poursuivent leur enquête sur cette affaire dans laquelle une femme et un homme ont perdu la vie.

Dans cette municipalité d'environ 2 400 habitants, beaucoup de personnes connaissaient les victimes.

C'est sûr que dans une petite communauté, ça a comme un effet dévastateur.

Martin St-Laurent, maire de Fermont

Selon nos informations, les deux personnes mortes de façon violente à Fermont sont Steeve Sinclair, âgé de 65 ans, et Josée Savard, âgée de 42 ans.

Pour le moment, les autorités n'ont toujours pas dévoilé officiellement l'identité des victimes, mais plusieurs proches confirment l'information.

Des citoyens se sont dits choqués par les événements. « Soudés », « solidaires », « tristes », tels sont les mots prononcés par ces derniers.

Ça nous fait quelque chose, c'était mon compagnon de travail, je travaillais avec avant. C'était une personne qui avait beaucoup de respect avec le monde, il était gentil avec le monde, raconte un résident de Fermont.

La minière ArcelorMittal, principal employeur de la région, a rapidement offert une aide psychologique aux employés et à leurs proches qui seraient éprouvés par les événements.

Usine d'ArcelorMittal au mont Wright, près de FermontAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'usine d'ArcelorMittal au mont Wright, près de Fermont

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

De son côté, le maire St-Laurent rappelle que les inspecteurs du Bureau des enquêtes indépendantes poursuivent leur travail.

On verra ce qui ressort de ça. C'est important aussi de faire attention aux commentaires qu'on fait parce que des fois, ça dérape rapidement.

Martin St-Laurent, maire de Fermont

D’après les informations d’Alix-Anne Turcotti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Justice et faits divers