•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dieppe : une femme blessée après avoir fait feu sur les premiers répondants

Des véhicules de la GRC bloquent l'accès à un boulevard.

Une femme de 25 ans fait face à 13 accusations à la suite des événements à Dieppe le 5 janvier 2019.

Photo : Radio-Canada / Camille Bourdeau

Radio-Canada

Une femme a fait feu sur les premiers intervenants à la suite d'un accident de la route samedi après-midi, à Dieppe, et a été blessée durant l'opération policière, indique la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Nouveau-Brunswick.

La femme a été conduite à l’hôpital, ajoute la GRC. Elle a été blessée au cours de son arrestation, mais les autorités n’ont pas précisé de quelle façon, ni fourni de détails sur la gravité de ses blessures.

C'est pour une sortie de route sur le boulevard Adélard-Savoie que des ambulanciers, des pompiers et des policiers s'étaient déplacés vers 14 h 25, samedi. Une femme sur la scène de l’accident a alors fait feu en direction des premiers répondants, selon la GRC.

Il a fallu 45 minutes pour procéder à l’arrestation de la femme.

Aucun des premiers intervenants n’a été blessé, dit la GRC.

Des enquêteurs de la Nouvelle-Écosse sur place

La GRC au Nouveau-Brunswick poursuit son enquête sur les incidents de samedi, dit son porte-parole, le sergent Nick Arbour.

Ron Legere, de l’Équipe d'intervention en cas d'incident grave de la Nouvelle-Écosse (SiRT), indique qu'on a demandé à l'agence d'enquêter sur l'événement.

Cette équipe, indépendante de la police et du gouvernement, enquête sur les incidents graves ou de nature délicate qui mettent en cause des membres des forces policières en Nouvelle-Écosse. Elle est occasionnellement appelée à enquêter hors de cette province.

Important déploiement près de l’aéroport de Moncton

Durant l’opération policière, plusieurs artères des environs de l’aéroport international Roméo-Leblanc du Grand Moncton ont été fermées à la circulation, dont des sections du boulevard Dieppe, du boulevard Adélard-Savoie, de la rue Sylvio et du boulevard Ferdinand.

L’accès à l’aéroport international Roméo-Leblanc du Grand Moncton a été limité pendant une trentaine de minutes, indique Julie Pondant, responsable des communications de l’aéroport.

Aucun vol n’a été perturbé, et aucune mesure de confinement n’a été requise à l’aéroport, indique Mme Pondant.

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers