•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fini l'eau jaunâtre à Chambord

L'eau jaunâtre sera désormais chose du passé à Chambord.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

L'eau jaunâtre sera désormais chose du passé à Chambord. Les citoyens et les commerçants auront bientôt accès à une eau claire en tout temps grâce à une nouvelle unité de traitement de près de 1,9 million de dollars.

La nouvelle unité de traitement qui vient d'être construite entrera en fonction à la fin du mois de janvier dans la petite municipalité du Lac-Saint-Jean.

Elle permettra d'éliminer le fer et le manganèse qui donnait trop souvent une couleur jaunâtre à l'eau potable consommée dans le périmètre urbain de Chambord.

L'unité de traitement d'eau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une nouvelle unité de traitement entrera en fonction à la fin janvier à Chambord au Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Le maire de la muncipalité, Luc Chiasson, précise que ce sont des membranes qui vont filtrer l'eau.

L'eau brute va être amenée ici. Les membranes vont filtrer l'eau et par la suite, il va y avoir un certain traitement qui va devoir se faire puisque la filtration va enlever toute teneur à l'eau. Ça fait qu'il va y avoir certains produits chimiques qui vont être utilisés pour ramener les concentrations et la qualité de l'eau qui correspondent aux normes, explique le maire de Chambord.

Il ne reste plus qu'à brancher l'installation au réseau électrique et aux différents puits souterrains où l'eau est pompée.

Le système électroniqueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le gouvernement du Québec assume les trois quarts des coûts de construction de l'unité de traitement d'eau potable de Chambord.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Une bonne nouvelle pour la population qui réclamait une eau de qualité depuis plus de 40 ans.

Les senteurs, l'eau jaune, les cuves de toilettes sales, le linge taché, les douches avec le fond jaune sale aussi, ce n'est pas l'idéal, raconte un citoyen.

On n'aura plus besoin de dire aux clients que l'eau est brune. Les motels, ça va être fantastique et les serviettes vont rester blanches. Wow!

Nathalie Gauthier, employée du restaurant L'Escale

Le gouvernement du Québec assume 75 % des coûts de construction.

Les citoyens doivent s'attendre à une hausse de taxes qui pourrait s'élever jusqu'à une trentaine de dollars par résidence permanente.

Je pense qu'avoir de l'eau potable, ça n'a pas vraiment de prix.

Mathieu Girard, citoyen

Les quelques puits qui avaient été fermés en raison de la piètre qualité de leur eau seront de nouveau en service, ce qui permettra d'assurer le développement domiciliaire du secteur.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires municipales