•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Temps d’écran des enfants : « Arrêtez de vous inquiéter », disent des experts

Un père tient une tablette électronique et la montre à sa fille.
Il est impossible d'établir un lien de cause à effet entre le temps passé devant un écran et l'obésité ou la dépression. Photo: iStock
Radio-Canada

Les enfants qui passent beaucoup de temps devant un écran ont tendance à souffrir d'obésité et de dépression. Il est toutefois impossible d'établir un lien direct entre le temps d'exposition d'un enfant aux écrans et un mauvais état de santé, selon des experts en pédiatrie.

C’est ce qui ressort de la revue systématique de 13 études scientifiques (Nouvelle fenêtre) portant sur ce sujet publiée jeudi dans le journal médical BMJ Open. La revue a été évaluée par un groupe d’experts indépendants avant d’être publiée.

Les chercheurs notent qu’il existe une corrélation entre le temps passé devant un écran et le taux d’obésité et de dépression chez les enfants, mais qu’il est impossible d’établir un lien de cause à effet. Selon eux, rien ne permet d’affirmer hors de tout doute que le temps passé devant un écran est « toxique ».

Un questionnaire pour les parents

À la lumière de ces résultats, l’équipe de pédiatres dit ne pas être en mesure de suggérer des temps limites universels d’exposition quotidienne aux écrans.

Ils proposent plutôt aux parents de tenter d’identifier les problèmes potentiels dans leur famille à l’aide de quatre questions et d’ajuster leur temps d’écran et celui de leurs enfants en conséquence :

  • Avez-vous le contrôle du temps d’écran de votre famille?
  • Est-ce que l’utilisation des écrans interfère avec ce que votre famille veut faire?
  • Est-ce que l’utilisation des écrans interfère avec le sommeil de votre famille?
  • Arrivez-vous à contrôler les collations pendant l’utilisation des écrans?

« Si vous allez bien, que vous avez répondu à ces questions et que vous êtes content, passez à autre chose, vivez votre vie et arrêtez de vous inquiéter », a recommandé le Dr Max Davie, pédiatre au Royal College of Paediatrics and Child Health et collègue des auteurs de l’étude, lors d’une entrevue à la BBC.

Il prévient toutefois que si vous avez repéré des problèmes, il est peut-être temps de resserrer les règles entourant l’utilisation des écrans dans votre famille.

Les scientifiques notent que la majorité des études qu’ils ont consultées pour cette revue systématique portaient sur l’exposition à la télévision et qu’il manque encore des données sur l’exposition aux écrans d’appareils mobiles.

Avec les informations de BBC News, et BMJ Open

Santé physique et mentale

Santé