•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les risques d'avalanche sont extrêmes dans l'Ouest

Une équipe de cinq personnes s'affairent à préparer des explosifs pour dynamiter des zones d'avalanches.
Des équipes de Parcs Canada s'apprêtent à dynamiter des zones d'avalanche pour diminuer les risques. Photo: Ryan Bray - Parcs Canada
Radio-Canada

Avalanche Canada prévient de risques extrêmes d'avalanche pour plusieurs parcs nationaux de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

Les risques d'avalanche sont extrêmes dans tout le parc national Jasper et dans les zones alpines des parcs Banff, Yoho et Kootenay en raison des fortes tombées de neige. Les conditions sont élevés dans ces trois parcs au-dessous de leur limite forestière.

Une carte montre les risques d'avalanche dans les Rocheuses.Les risques d'avalanche sont extrêmes dans les parcs nationaux Banff, Jasper et Yoho. Photo : Parcs Canada

« On prévoit encore de 30 à 70 cm avant la fin de la tempête vendredi soir et la majorité de cette neige tombera dans le secteur Wapta. Le système sera accompagné d’un temps doux et de vents modérés-forts provenant de l’ouest, une combinaison parfaite pour de grosses avalanches qui pourraient entraîner tout le manteau jusqu’aux couches fragiles persistantes », indique Parcs Canada.

Une avalanche près de Down Mountain dans le parc national Jasper.Une avalanche près de Down Mountain dans le parc national Jasper. Photo : Ryan Bray - Parcs Canada

Environnement Canada a émis des avertissements de tempête hivernale pour les parcs nationaux Banff et Jasper.

« Un long épisode de neige, laissant de 40 à 60 cm de neige au total, se poursuit. Une forte circulation du sud-ouest sur les montagnes apportera près de 60 cm de neige sur des tronçons de la Promenade des Glaciers (route 93). De 10 à 20 cm de neige supplémentaire devrait tomber aujourd'hui avant que les conditions ne s'améliorent au cours de la nuit », indique l'agence sur son site internet.

Parcs Canada ajoute que les conditions extrêmes signifient qu’il faut éviter tout terrain avalancheux, que des avalanches naturelles sont certaines et que les déclenchements humains sont certains.

« Malgré la mauvaise visibilité, on a vu un cycle d’avalanches naturelles répandues. Elles ont une taille allant jusqu’à 3,5 [sur 5] et se rendent jusque dans les zones de dépôt. Le cycle devrait continuer vendredi en raison de la tempête. Samedi, l’indice de risque d’avalanche restera élevé compte tenu du transport de la neige par le vent », ajoute Parcs Canada.

Les visiteurs sont priés de consulter le site de Parcs Canada et de s’arrêter aux centres d’information avant de s’aventurer en montagne.

Alberta

Alpinisme et escalade