•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le transport ferroviaire reprend de la vigueur en Gaspésie

Le convoi en chemin vers Matapédia, où il joindra le train du Canadien National.
Convoi de pales d'éoliennes Photo: Luc Lévesque
Radio-Canada

L'année qui commence marque un moment important pour le transport ferroviaire dans la péninsule. D'une part, la croissance de la Société du chemin de fer de la Gaspésie est importante et d'autre part, la réfection du chemin de fer avance bien.

La Société de chemin de fer de la Gaspésie est en plein essor, quelques années après avoir connu de graves difficultés financières. Il y a quatre ans, Québec sauvait l’entreprise de la faillite en épongeant une dette de 4 millions de dollars.

Le volume de marchandises transporté a triplé en quatre ans, selon l'entreprise.

Wagon de chemin de fer en GaspésieLocomotive appartenant à la Société de chemin de fer de la Gaspésie Photo : Radio-Canada

Selon la Société, le chiffre d'affaires atteindra 8 millions de dollars, obligeant l'entreprise à acquérir deux autres locomotives, explique le directeur général, Luc Lévesque.

Présentement, on en a quatre, précise-t-il. Mais là, on est en train de regarder pour grossir la flotte en vue de la remise en service vers Port-Daniel et pour se donner un peu plus de marge de manoeuvre parce qu'on a opéré presque à 100 % de nos capacités.

Le nouveau gouvernement poursuit les travaux

Par ailleurs, le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) a confirmé vouloir remettre en état le rail jusqu'à Gaspé, comme l’avait promis l’ancien gouvernement libéral. Dix mille dormants de chemin de fer ont été remplacés cet automne, entre New Carlisle et Caplan.

Le métal du rail a été tordu par la force de dame nature le long du littoral gaspésien..L'état du rail complique les opérations de la Société du chemin de fer de la Gaspésie. Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Le président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé, se dit très encouragé.

On a commencé à faire des travaux sur un tronçon où on ne roule pas. Ça démontre vraiment la volonté d'arriver à terme avec le projet.

Éric Dubé, président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, croit même que le train touristique pourrait reprendre du service plus tôt que prévu entre Gaspé et Percé.

Le train L'AmiralLe train L'Amiral Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Est-ce qu'on est capable de faire des travaux, ou commencer des travaux, là où le rail est le plus « magané » dès 2019? demande-t-il.

Québec devrait remplacer deux ponts à Cascapédia-Saint-Jules en 2019 et poursuivre des travaux afin que le train arrive en gare à Gaspé d'ici trois ou quatre ans.

Avec les informations de Pierre Cotton

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Économie