•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun service de traversier dans tout l’Est-du-Québec jusqu’au 8 janvier

Des automobilistes embarquent sur le NM Trans-Saint-Laurent, qui relie Rivière-du-Loup à Saint-Siméon.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

Dès jeudi et jusqu'à mardi prochain, les automobilistes de l'Est-du-Québec devront faire le détour par Québec pour passer d'une rive à l'autre du fleuve Saint-Laurent.

Le NM Trans-Saint-Laurent, qui relie le Bas-Saint-Laurent et Charlevoix, effectuait ses dernières traversées entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon mercredi. Le bateau partira pour Québec dès jeudi pour des travaux de réparation et d’entretien pendant environ deux mois.

Le F.-A.-Gauthier, qui relie normalement Matane et la Côte-Nord, est hors fonction depuis le 17 décembre.

Trois allers-retours étaient à l’horaire pour la dernière journée du NM Trans Saint-Laurent, soit une de plus qu’en temps normal.

Le traversier NM Trans-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le traversier NM Trans-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup

Photo : Radio-Canada

Cette traversée supplémentaire a été ajoutée en raison du bris qui empêche le navire F.-A.-Gauthier d’assurer sa liaison entre Matane et la Côte-Nord.

La desserte aérienne est toujours offerte entre Matane, Baie-Comeau et Sept-Îles et un navire de la CTMA prendra le relais dès 8 janvier.

Compensation financière

Le député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé, pourrait demander, au nom des citoyens, des compensations financières à la Société des traversiers du Québec (STQ) pour l'inactivité du F.-A.-Gauthier.

Pascal Bérubé pourrait demander des compensations pour les utilisateurs du F.-A.-Gauthier

Il indique que certaines entreprises ont communiqué avec lui pour lui parler des problèmes causés par l’arrêt du service de traversier.

Si l’État n’est pas capable de garantir la traverse, il a des responsabilités à l’égard des usagers de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti québécois

Le député estime que la STQ devrait posséder un navire de remplacement pour éviter ce genre de situation.

Le F.-A.-Gauthier est à quai depuis le 17 décembre en raison d'un problème des propulseurs azimutaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Transports

Économie