•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conditions des sentiers de motoneige inégales dans l’Est

On voit plusieurs brins d'herbe à travers la neige d'un sentier de motoneige.

Un sentier de motoneige du Bas-Saint-Laurent le 23 décembre dernier.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

Après la pluie et le verglas, l'état des sentiers de motoneige dans l'Est-du-Québec est plutôt inégal. Certains sentiers sont impraticables, tandis que d'autres sont accessibles grâce à la neige des derniers jours.

Bas-Saint-Laurent

Au Bas-Saint-Laurent, le club des Chevaliers des frontières de Pohénégamook indique que tous les sentiers sont praticables dans le Témiscouata.

Le club sportif populaire du Bas-Saint-Laurent signale par contre des conditions exécrables dans les alentours de Rimouski et de Trinité-des-Monts.

Le président du club de motoneige L'Étang du Moulin à Saint-Eugène de Ladrière, Jacques Rioux, fait le même état des lieux.

Avec la pluie qu’on a eue, il y a des roches, de la terre, il y a un fond de glace, les conditions ne sont vraiment pas bonnes.

Jacques Rioux, président du club de motoneige L'Étang du Moulin à Saint-Eugène de Ladrière

M. Rioux estime qu'une bordée de 15 centimètres de neige sera toutefois suffisante pour permettre la circulation des motoneiges dans les alentours de Saint-Valérien et de Rimouski.

Gaspésie

En Gaspésie, les clubs de motoneige signalent que les conditions sont bien meilleures que la semaine dernière sur les sentiers de la région.

Le président du club de motoneige et de VTT Les sentiers blancs de Chandler, Gilles Grenier, indique que la piste de Port-Daniel à Grande-Rivière est généralement en bon état.

La situation est semblable du côté du club Les as de la motoneige de Cloridorme. Son président, Francis Richard, explique que le sentier été surfacé avant la pluie, ce qui le rend praticable.

Il précise par contre que de nombreux relais vers les villages sont inaccessibles puisque les précipitations de pluie les ont mises à mal. Certaines sont même directement sur la terre.

Côte-Nord

Au club Ook-Pik de Sept-Îles, les bénévoles sont sortis dès mercredi pour casser la glace et le resurfaçage a été achevé samedi. Les précipitations des derniers jours ont permis de remblayer les fossés et crevasses qui s'étaient créés en raison des fortes pluies.

Les pistes balisées sont cependant fermées à Baie-Comeau, entre les rivières Godbout et Manicouagan. Selon un porte-parole, les bénévoles attendraient une importante chute de neige avant de sortir leur machinerie.

En Minganie, les pistes ne sont toujours pas aménagées, là encore, en raison de l'insuffisance de neige.

Les clubs de motoneigistes fédérés devraient débuter la publication des conditions dans les différentes pistes balisées au retour des Fêtes.

Selon la Fédération des clubs de motoneige, qui a 49 clubs affiliés dans l'Est, seulement 15 % des sentiers entretenus et balisés sont ouverts au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Motoneige