•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soir de fête pour des réfugiés centrafricains de partout au Canada

Des gens sont assis à des tables.

Une centaine de réfugiés et immigrants centrafricains sont attendus pour une rencontre ce soir à Rimouski.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une centaine de ressortissants africains sont attendus à Rimouski pour festoyer. Jusqu'à tard samedi soir, ils se réuniront en ce temps des Fêtes pour célébrer pleinement l'ouverture et les échanges entre cultures.

Le choix de Rimouski n'est pas anodin. La communauté africaine y tient une place toute particulière, soutiennent les organisateurs.

Pour moi, c'est une occasion de venir visiter Rimouski. Parce que j'ai beaucoup de compatriotes ici et chaque fois, ils m'impressionnent!

Paulin Kossingou, réfugié habitant à Toronto

Les centaines de personnes attendues à ces festivités au Bas-Saint-Laurent arrivent d'un peu partout au Québec et en Ontario.

L'organisation a prévu des mets africains, de la danse... Des activités qui permettront sans nul doute des échanges interculturels, dans le cadre de cette soirée festive qui se tient au Centre communautaire de Sainte-Odile à Rimouski.

On a décidé de faire un échange de cultures entre nous. De n'importe quelle ville ou province, si tu te sens libre, tu peux y assister.

Eddie Fall, réfugié habitant à Victoriaville

Invitation pour tous

Bien que ce rassemblement soit initialement prévu pour les ressortissants africains, Prince Guemoyende Balla a voulu ouvrir cette soirée à tout le monde qui désire y participer.

Il n'y a qu'une seule race sur Terre : c'est la race humaine. Peu importe notre couleur. Donc on va échanger, trouver des idées...et un peu comme disent les Québécois, ça va être le fun!, affirme-t-il.

Un membre de l'organisation devant un sapin de Noël ainsi qu'une table avec des chaises.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'organisation souhaite ouvrir ce rassemblement à la communauté rimouskoise.

Photo : Radio-Canada

Apporter du positif

Pour l'organisation, cette soirée se veut aussi une réflexion sur l'apport positif que ces réfugiés peuvent donner à leur ville d'accueil.

On nous a accueillis, on a reçu beaucoup des Rimouskois et des Québécois, et nous aussi, on a eu l'idée de donner quelque chose.

Prince Guemoyende Balla, organisateur

Inévitablement, cette rencontre est une occasion de plus de penser aux familles qui habitent encore en Afrique. Prince Guemoyende Balla explique que l'espoir de retrouver leur pays d'origine davantage en paix est toujours bien présent.

Ça, c'est le souhait de tous. On espère qu'un jour, en Afrique et partout ailleurs dans le monde, dans des pays où il y a des conflits, que ça aille mieux. Que les humains aient une mentalité vraiment positive, soutient-il.

D'après les informations de Jérôme Lévesque-Boucher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !