•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rat mort dans une soupe cause la fermeture d’un restaurant de Vancouver

Une cuillère soulève ce qui s'apparente au cadavre d'un rongeur.

Une des deux clientes a publié une vidéo sur Instagram montrant ce qui ressemble au cadavre d'un rongeur dans son plat de chaudrée de palourde du restaurant Crab Park Chowdery.

Photo : Instagram/pisun_ne_ne

Radio-Canada

Le Service de santé de Vancouver a fermé le restaurant Mamie Taylor's, au centre-ville, vendredi, un jour après que deux clientes ont affirmé avoir trouvé un rat mort dans une soupe préparée dans la cuisine de l'établissement.

Le Service de santé de Vancouver a décidé d'enquêter lorsque deux clientes du restaurant Crab Park Chowdery, dans le quartier Gastown, ont publié une vidéo de l’une d’entre elles soulevant le corps d’un rongeur tiré de leur chaudrée de palourde avec une cuillère.

Après des vérifications sanitaires, le restaurant Crab Park Chowdery a reçu l’autorisation de rester ouvert, mais le restaurant Mamie Taylor's et la cuisine externe qu'il partage avec le restaurant Crab Park Chowdery doivent immédiatement fermer à cause de la « présence de rongeurs ».

Lors d’un contrôle sanitaire en juillet, Mamie Taylor's avait déjà reçu un avertissement et une amende pour insalubrité.

Propriétaire sous le choc

Le propriétaire du restaurant Crab Park Chowdery, Ashton Phillips, a présenté ses excuses aux clientes et leur a offert un chèque cadeau de 100 $.

Il dit qu’il ne comprend toujours pas comment le rat aurait pu grimper le conteneur à soupe de 20 litres et y entrer malgré le couvercle, ajoutant que de nombreuses personnes doutent de l'authenticité de la vidéo.

L'homme se trouve devant le restaurant sous la pluie. Il porte une barbe, une veste et une casquette noires.

Ashton Phillips a ouvert le restaurant Crab Park Chowdery il y a deux ans.

Photo : Radio-Canada

M. Phillips affirme avoir reçu plus de 20 commentaires défavorables sur internet en l'espace de 24 h, de la part d’internautes qui n’ont jamais été clients.

Les erreurs arrivent, nous sommes tous humains, mais malheureusement, dans le monde d’aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, l’information prend rapidement de l’ampleur.

Ashton Phillips, propriétaire du restaurant Crab Park Chowdery

Aucune des deux clientes n’a souhaité commenter la nouvelle à Radio-Canada.

Restaurants