•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dimitri Morand, de Gatineau à Calvillo

Dimitri Morand sur un terrain de football s'apprêtant à faire une passe.

Le quart-arrière des Carabins de l'Université de Montréal, Dimitri Morand

Photo : James Hajjar

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le quart-arrière partant des Carabins de l'Université de Montréal, Dimitri Morand, a reçu tout un cadeau de Noël en 2018. Au cours de la prochaine année, c'est sous l'aile de l'ancien quart étoile des Alouettes de Montréal, Anthony Calvillo, que le Gatinois poursuivra sa progression.

Un texte d'Ismaël Sy

L’annonce de la venue du meilleur passeur de l’histoire de la Ligue canadienne de football (LCF) au sein des Carabins lui a d’abord semblé irréelle. Honnêtement, au début, je n’y ai pas cru, confie l’étudiant en sciences de la communication.

La nouvelle, quoique réjouissante, a également suscité une certaine inquiétude chez l'athlète d'Aylmer.J’avais un examen en même temps que la conférence de presse, donc je ne pouvais pas y être. Moi, ça me faisait stresser!, explique-t-il en riant.

Une véritable légende vivante

Anthony Calvillo devant une affiche des Carabins.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Anthony Calvillo.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Membre du Temple de la renommée de la LCF, Calvillo détient, entre autres, les records de verges accumulées par la passe en carrière, de passes tentées et de passes complétées, en plus d'avoir remporté la Coupe Grey à trois reprises.

Puisque l'équipe est présentement en pleine saison morte, le numéro 16 des Carabins n'a toujours pas rencontré son nouvel entraîneur adjoint.

Je ne lui ai pas encore serré la main, mais on s’est échangé quelques mots au téléphone. Je lui ai souhaité la bienvenue et on s’est dit qu’on avait hâte de travailler ensemble.

Une citation de : Dimitri Morand

Dimitri Morand n'avait que cinq ans lorsqu'Anthony Calvillo a remporté sa première Coupe Grey avec les Alouettes, en 2002. Par contre, c'est en tant que passionné qu'il a pu vivre les conquêtes de 2009 et de 2010. C’est vraiment une icône. Pas mal tout le monde qui a grandi dans les années 2000 a été témoin de son apogée, donc c’est vraiment spécial d’avoir la chance de le côtoyer, raconte le jeune quart-arrière des Carabins.

Petit train va loin

Dimitri Morand et Louis-Philippe St-Amand pendant un match alors qu'il neige. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dimitri Morand (no 16) et Louis-Philippe St-Amand (no 6).

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

C’est à l’âge de neuf ans, avec les Vikings de Gatineau, que l’étudiant-athlète a été initié au football. J’ai toujours baigné dans cette dynamique-là. Mon père a joué toute sa vie, mes oncles aussi, mon grand-père est un grand fan, raconte le joueur qui a maintenant 21 ans.

L’ancien de l’école secondaire Grande-Rivière n’est pas près d’oublier ses racines, dont il est très fier.

À chaque fois qu’on me demande d’où je viens, je dis toujours Aylmer, même si c’est plus un secteur qu’une ville.

Une citation de : Dimitri Morand

Après avoir terminé son secondaire, Dimitri Morand s’est joint au programme des Géants du Cégep de Saint-Jean-sur-le-Richelieu. Lors de sa dernière année collégiale en 2016, l’étudiant-athlète a établi plusieurs records du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), ce qui lui a permis d’être la recrue universitaire la plus convoitée au Canada.

Maintenant que le Gatinois a désormais complété deux saisons universitaires, dont une en tant que partant, les attentes placées en lui seront plus grandes.

Sous l'aile de Calvillo, Morand souhaite remporter la Coupe Dunsmore dès l'an prochain. Il compte ainsi mettre fin au règne du Rouge et Or de l'Université Laval, qui a remporté 14 des 16 dernières éditions du championnat, dont les trois plus récentes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !